Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 05:00

Vaste sujet, mais avec plein de possibilités, ou l' art d' utiliser les chutes.

J' avais un ouvrage qui me servait de cache - pot, un peu défraîchi et avachi car non quilté, et qui me demandait gentiment de bien vouloir m' occuper de le rajeunir un peu...

Ne sachant plus comment je l' avais fait, je l' ai démonté!

On part de rectangles de 3 cm de large sur 9 cm de long.

On en coud 3 pour en obtenir un carré de 9 cm sur 9 cm.

Avec les mêmes tissus on reproduit 2 autres carrés identiques que l' on coud ensemble, afin d' obtenir une bande. (photo ci dessous).

Le positionnement s' inverse à chaque bloc. Les lignes noires délimitent chcun des 3 blocs.

On fait ainsi 4 bandes de 3 carrés reconstitués.

On les coud seulement sur l' un de leurs carrés

Ici j' ai utilisé toutes sortes de tissus mais toujours dans une gamme de vert et rose. On peut garder les mêmes tissus ou un camaïeu d' une même couleur.

On réalise la même figure avec la doublure, soit 4 rectangles de 9 cm sur 27 cm.

                                  

Après avoir bien repassé, on passe à la pose du molleton.

Je l' ai placé sur l' envers de mes carrés de couleurs pour pouvoir quilter sans que ce soit visible sur la doublure.

  • J' ai coupé 2 grandes bandes de 36 cm sur 9 cm (27 d' une bande +9 d' 1/3 d' une autre bande = 36 cm) correspondant aux lignes horizontales de 4 carrés ( 3 d' une bande + 1 d' une autre),
  • et 2 bandes de 18 cm sur 9 cm pour les 2 lignes verticales des 2 carrés restants.

Aux bords de molleton se jouxtant, j' ai relié les bandes  par un point de chausson.

J' ai ensuite quilté le long d' une seule des lignes de couture de chaque rectangle de tissus.

On obtient 2 formes avec 4 pointes:

La doublure et l' endroit.

Enfiler la doublure telle quelle (endroit vers l' extérieur) sur l' envers de la forme des carrés:

                

Une fois les 2 parties bien positionnées, épingler tous les bords et fermer à points invisibles.

  Quand le tour est fermé, il n' y a plus qu' à retourner l' ensemble...

 

... et à le décorer.

      

Il y aura d' autres applications de cette technique simple à réaliser, même pour des débutantes.                 

                

Repost 0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 05:00

 A force de me promener sur les blogs, je suis tombée sur des ouvrages qui changent de l' ordinaire de par le résultat obtenu.

J' ai farfouillé pour trouver la technique, j' ai commencé par un échantillon et je me suis lancée!

J' ai tenté un sac à rabat avec 22 carrés en faisant un « plan » de ce que je voulais obtenir.

clip_image002.jpg

   Après quelques heures de couture, voilà ce que j' ai obtenu:

clip_image0055.jpg

  

  J' ai proposé cette technique en 4 étapes à quelques amies, sous la forme d' un SAL mystère, sans leur dire ce que leurs carrés allaient donner.

 Voici ce qu' elles ont réalisé:

05 2012 Coussin Patch  Rosie plaid pour Noéline
 a-Rag 3898  a-Rag 3899

Volsul.jpg

Si vous aussi vous êtes tentées, inscrivez - vous dans les commentaires

untitled

 

Repost 0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 05:00

Appelons - la la pochette du Bocal.

 

POC 011

Celle - ci a un devant cousu en méthode papier style "crazy", et un dos en éventail, mais bien sûr, ils peuvent être tout à fait différents et plus simples.

 

poc 001  poc 001-1

C' est simplement le pas à pas qui est développé ici.

 

Matériel:

Pour une pochette d' environ 20 cm de large sur 18 de haut et un fond de 7 cm de large, il faut

2 morceaux de tissus pour les 2 faces de la pochette

2 morceaux de doublure

2 morceaux de molleton fin, voire thermocollant 

1 fermeture à glissière de 25 cm (à vérifier)

 

Technique:

 

a-002-copie-1.jpg

Découper les devant et dos et les 2 morceaux de molleton suivant le patron.

(un peu plus grand qu' une feuille A4, dans la partie arrondie)

 

La doublure sera coupée plus tard .

 

 

 

 

 

Superposer chaque morceau de molleton sur l' envers de chaque tissu (devant et dos).

Quilter si besoin.

 

poc 003  poc 005

Poser et piquer le biais sur chacun des cotés séparément, et le rabattre coté molleton:

 

pochettes-kdo-001-1.jpg pochettes-kdo-002-1.jpg

 

Coudre les 2 cotés et le fond.

Poser A sur B et coudre comme sur la photo, puis A' sur B'.

 

POC 001-2  POC 002

  

On obtient cela:

POC 006

 

Les photos sont faites avec la doublure pour plus de visibilité,

mais c' est la même chose pour les devant et dos avec leur molleton.

 

Une fois la pochette mise en forme, poser la fermeture à glissière au ras du biais:

 

POC 007

 

Après avoir découpé les 2 morceaux de la doublure, faire la même chose que précédemment.

Retourner la pochette, et enfiler dessus la doublure, envers contre le molleton, en faisant coïncider le plus parfaitement possible le fond et les 2 angles.

Former l' arrondi de la doublure de façon à s' adapter au ras de la fermeture à glissière.

Coudre à points glissés la doublure contre la fermeture:

 

POC 009 POC 010

Remettre sur l' endroit, accrocher un pendouillis à la fermeture et admirer. 

 

POC 011 POC 012

 

  Et voilà!

A vous de vous lancer et de m' envoyer vos photos.

Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 05:00

Article spécialement dédicacé à Francine,

pour ses futurs premiers pas dans le monde du patch.

 

Couture sur papier, je devrais plutôt dire couture sur support.

Ce support peut être un tissu suffisamment fin pour voir le dessin à reproduire par transparence.

J' utilise le voile intissé que les mamans mettent sur les couches tissu des bébés afin de récupérer "ce qui est évacué et à jeter aux toilettes"...

Ce sont des milettes, de taille un peu plus grande que le format A4, qui s' achètent en paquet de feuilles chez "AUBERT".

Dans ces 2 cas, le support restera au dos du top.

On peut aussi prendre du papier ordinaire mais il faudra le retirer une fois le top fini.

 

C' est une technique à faire à la machine à coudre, mais rien n' empêche les plus courageuses de la faire à la main.

 

Avantages:

  • Il n' y a pas besoin de faire de gabarit, on coud directement sur le dessin
  • On utilise ses chutes de tissus, même les plus petites.
  • On n' a pas à s' occuper du droit fil.
  • Rapidité d' exécution si on utilise la machine.
  • On peut ne pas doubler de molleton.

Inconvénient:

  • Cette technique utilise beaucoup de tissus donc engendre des pertes.

 

Méthode:

  • Dessiner le modèle du bloc à réaliser sur du papier blanc, puis reporter par transparence le même dessin sur le support.
DSC03196  DSC03197

 

  •  Reporter très exactement les n° des pièces. Ils indiquent l' ordre dans lequel les tissus doivent être cousus.

Les couleurs du dessin ne sont qu' à titre indicatif.

  • Prendre le tissu choisi pour la pièce n° 1 et le bâtir envers du tissu sur envers du support.

DSC03189-1

Le fil orange que l' on devine, est le bâti passé au delà de la ligne périmètre de la pièce n° 1.

  • Pour la pièce n°2, retourner l' ensemble pour avoir l' endroit du 1 er tissu face à soi et le n°2 en bas.  
  DSC03198.jpg   DSC03199.jpg

  Bien vérifier que le tissu recouvre totalement le dessin  du support, surtout aux angles. (photo de droite avec les têtes d' épingles rouges.)

Le surplus de tissu visible à gauche sera coupé plus tard.

  • Repasser après avoir cousu, à chaque nouvelle étape.

Continuer ainsi, dans l' ordre des numéros, en faisant les coupes de propreté après chaque couture.

Pour cela, il y a 2 techniques.

  

1° Sur l' endroit du bloc:

 

DSC03194

 

 Replier par en dessous le support qui sera envers contre envers, le long de la couture.

Poser la règle sur l' endroit de la pièce cousue et couper à 1 cm.

 

 

  

 2° Sur l' envers du bloc.

C' est la méthode que j' emploie car plus simple à mon goût.  

DSC03204

  Une fois la couture réalisée, le support à l' endroit étant face à vous, replier sur lui même le long de la couture, endroit contre endroit.

Les surplus de tissus des pièces précédentes apparaissent envers sur le dessus.

Couper à 1 cm de la couture.

 

Finir le bloc jusqu' à la dernière pièce. 

Dans l' exemple, c' est le n° 13, tissu avec des branchages noirs sur fond blanc, en haut de la photo.

avant.jpg

Une fois toutes les pièces cousues, en suivant l' ordre du dessin, on obtient un bloc en miroir.

DSC03206  DSC03208.jpg

Aucun des surplus de tissus n' est visible sur l' envers. (photo de gauche)

Donner un dernier coup de fer, et mettre de coté en attendant les prochains blocs.

En attendant le montage final, et pour plus de tenue, je fais un tour de bâti à l' extérieur de la ligne du tour.(fil orange au bord du bloc)

 

DSC03209-1.jpg

Et voilà, il n' y a plus qu' à recommencer !

 

34374189_p-copie-1.jpg

Repost 0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 05:00

DSC03105

 

Souvenez - vous de Camille, ma jolie chenille.

J' ai trouvé l' idée en papillonnant de blogs en blogs,  je m' en suis inspirée en l' arrangeant à la sauce Mimi.

Elle vous tente, c' est tout simple.

 

Matériel:

Il vous faut

1°) Des chutes de tissus dans lesquelles vous pourrez faire des ronds de 16 cm de diamètre. Il faut au moins 15 anneaux.

Camille en a 21, mais rien ne vous empêche d' en faire plus, ou moins.

2°) Un cercle plus clair de 16 cm de diamètre pour la tête,  puis autant de la même taille que vous voudrez d' anneaux

3°) Prévoir un autre cercle de 10 cm de diamètre pour la queue.

4°) Des perles de bois suffisament grosses. 2 par pattes, plus une entre chaque anneaux, 3 pour la queue, et 2 pour les antennes.

Camille en a 10 pour ses 5 pattes, 21 entre ses anneaux, 3 à sa queue et 2 pour ses antennes.

Total: 36

5°) 2 yeux. Ils peuvent être brodés ou dessinés ainsi que la bouche.

6°) Un peu de dentelle si vous lui faites une charlotte

7°) Une chenillette (cure - pipes) et 2 des perles pour les antennes.

 

Technique:

1°) Couper autant de ronds de tissus que d' anneaux désirés.

2°) Couper autant de ronds de molleton de 8 cm de diamètre  si vous avez pris 16 cm pour les ronds de tissus. La tête n' a pas besoin de rond de molleton.

 

DSC03076.jpg

 

 3°) Froncer le rond prévu pour la tête et rembourrer - le en formant une boule, avant de fermer solidement.

Réserver - la.

Faire de même avec le rond de la queue.

4°) Froncer chaque anneau du corps et incorporer au centre un rond de molleton avant de fermer.

 

DSC03077-1.jpgDSC03078.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   5°) Quand tous les anneaux sont prêts, enfiler une longue aiguillée de fil solide ou de petite ficelle. Passer l' aiguillée dans chaque anneau, toujours dans le même sens, en intercalant une perle à chaque fois.

 

DSC03079.jpgDSC03080.jpg

 

 

 

 6°) Enfiler ainsi tous les anneaux, ainsi que la queue et les 3 perles de finition.

Pour maintenir le tout repasser l' aiguillée dans la dernière perle, en en faisant le tour, comme sur la photo ci - dessous, puis repasser dans tous les anneaux et perles jusqu' au 1 er.

Laisser les 2 bouts de la ficelle libres.

 

 

DSC03089 

  DSC03085.jpg

 

 

7°) Pour la charlotte, prévoir un cercle de tissu de 14 cm de diamètre. Couper en laissant une marge d' au moins 1 bon cm.

 

 

 

 

 

 

DSC03086.jpg

 

8°) Faire un ourlet pour obtenir le bon diamètre.

9°) Coudre une dentelle au bord.

10°) Froncer avec un fil élastique double à la limite de l' ourlet.

11°) Essayer  le chapeau et fermer.

 

 

 

 

 

 

12°) Avec les 2 bouts de ficelle libres, les passer l' un après l' autre au centre du bonnet coté endroit puis chacun dans les fronces de la tête et serrer fortement pour que la tête soit fixée au corps.

Au besoin faire quelques points.

   

13°) Pour les pattes, Camille en a 5 paires, mais faire en fonction de la longueur du corps.

Prévoir un cordonnet pouvant passer dans les perles.

Faire un noeud, enfiler 2 perles et refaire un autre noeud à l' autre bout.

 

DSC03083.jpg

 

14°) Répartir les pattes sur le corps, en en plaçant une derrière la tête et une avant la queue.

15°) Faire un noeud serré avec les pattes, en le calant entre la perle et les fronces de l' anneau

 

DSC03087-copie-1.jpg

 

16°) Pour les antennes, il faut une chenillette de 30 cm (cure - pipes)  enfilée sur une aiguille à gros chas. La chenillette peut être recoupée si elle parait trop grande.

Passer le tout comme un gros point, au travers du bonnet et de la tête.

 

DSC03106.jpg

DSC03107.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 17°) Friser chaque coté de la chenillette avec un crayon, et placer une perle à chaque extrémité.

  

DSC03108.jpg

 

La cousine de Camille est prête.

 

N' oubliez pas de m' envoyer vos photos, pour l' album de famille. Merci.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Repost 0
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 05:00

Késako?
C ' est ça:
 
et

Cliquer pour agrandir

Il faudra prévoir 4 faces à décorer, et 4 morceaux de ruban pas trop larges , mais la largeur sera fonction des 4 parties de la carte.
Dans l' exemple, j' ai volontairement pris 2 rubans de 2 couleurs différentes pour bien comprendre le système.


 
Surprenant non?
Le ruban rouge et le gris ont permuté leurs places, comme le montre les 2 repères = et X.
Les bouts sont collés sous la partie opposée de leurs couleurs:


A vous de jouer et de tester. Il suffit d' ouvrir puis de refermer et de rouvrir une seconde fois après avoir basculer l' ensemble vers la droite.

→    →    →    →    →

Repost 0
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 05:00
Comment l' appeler?
                                     Vide - poches?
                                  Mini - poubelle à fils?
                        Bonbonnière à offrir, pleine bien sûr...?
Tout dépendra de sa taille!

Matériel:
Deux tissus différents ( ou identiques) dans lesquels seront taillés 2 triangles équilatéraux égaux.
Un triangle équilatéral a ses 3 cotés égaux.
Dans mon exemple les cotés font 21 cm.

Méthode:
1°) Coudre endroit sur endroit les 2 triangles, en laissant une ouverture pour retourner.
2°) Repasser sur l' endroit et fermer l' ouverture.
3°) Marquer avec des épingles la même mesure,( en fonction de la taille du triangle et de sa future fonction) en partant de la pointe des angles.
Dans mon exemple, la couture ne fait que 4 cm.
4°) Superposer les pointes des angles et coudre à partir de ce repère, jusqu' en bas, en laissant les pointes libres.



Et voilà.
 Pour plus de tenue, on peut utiliser de la vliesline ou du molleton fin.
Une fois monté, marquer les plis de la base et des "oreilles" au fer à repasser.

A vous de "jouer", et n' oubliez pas les photos.

¤    ¤    ¤    ¤    ¤   

Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 05:00
Matériel:
Il faut environ 40 cm X 30 cm de 2 tissus différents, et .80 cm de biais coordonné

Méthode:
Couper le patron une fois dans chaque tissu.
Attention, ce n' est pas 3/4 de cercle.


L' angle COA fait 160°
En bas, la ligne CO mesure19 cm 5, et OA mesure 16 cm
En partant de la gauche, la ligne où est $ mesure 20 cm, celle de * OC' est de 20 cm et enfin la ligne OB mesure 16 cm.

1°) Coudre les 2 morceaux endroit contre endroit en laissant une ouverture pour retourner.
2°) Une fois remis à l' endroit, fermer l' ouverture, et repasser bien à plat.
3°) Epingler le biais sur la partie arrondie du haut de le coudre.

4°) Repasser de nouveau, et marquer les plis dans le bon sens en ramenant les lettres comme indiquer.
- Le point C , au dos de la ligne OC du dessin, va sur C' de gauche à droite ¤.
- Plier la ligne rouge vers le dessous, de façon à ce que la ligne OA  coïncide avec le dos du pli formé par C C'.
- Replier vers la gauche de façon à ce que la ligne rouge se superpose au 1 er pli formé ¤.

On obtient ça.





Les lignes AB, celles en ... et en *** matérialisent le haut des 3 poches.

Pour la fermeture, j' ai utilisé le reste du biais plié en 2,  fixé au milieu de l' arc AB, et qui passe dans une boucle située au milieu de la partie arrière de la plus grande poche.
D' autres idées peuvent être adaptées.

5°) Coudre à petits points le long des lignes OA et OB.

Et voilà:

A vous de "jouer", et n' oubliez pas de m' envoyer les photos.

Δ    Δ    Δ    Δ     Δ 

Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 05:00

 

Depuis quelques temps, je "construis" des maisons , celles du bout de la rue.
C' est mon retour dans le monde du patchwork.
A la demande de mes copines du Bocal, j' ai essayé un nouveau pas à pas que je vous soumets.
Si vous tentez l' expérience, merci de m' envoyer des photos de vos maisons..

1.
       Choisir un modèle à la bonne échelle qui servira de patron.

 

 

Les chiffres et les lignes fines sont mes repères centimétriques.

 

2.     Découper chacune des pièces avec une marge de couture, et les coudre les unes aux autres (méthode du piècé).

 

 

 

On obtient ceci vu sur l’ endroit.

 

 

 

 

 

3.     Bâtir tout le périmètre de la maison sauf le bas qui sera pris dans la couture au montage des bandes.

 

 

 

 

  * pour faire une pointe nette au sommet des triangles, rabattre droit la pointe de l’ angle en premier, puis seulement après les cotés.

 

 

 

4.     Placer la maison bâtie sur le tissu de fond.

 

 

 

L’ épingler et positionner les « décors », soit en les épinglant, comme le tronc de

l’ arbre et les 2 portes, soit en dessinant leurs emplacements au feutre hydrosoluble, comme les branches du saule et les fenêtres des bâtiments du centre et de droite

Certaines fenêtres et les portes, sont déjà posées. Le fil de bâti rouge en bas, marque la base du bloc, où viendra s’ adapter la bande intercalaire, lors du montage final.

 

5.     Coudre à points glissés invisibles le tour de la maison, puis les divers éléments du décor, après avoir bâti si besoin.

 

 

 

6.     Broder les branches de l’ arbre si le dessin le nécessite, ainsi que les décors, comme les flèches croisées entre les fenêtres du bâtiment de droite.
Mettre deux perles sur les portes en guise de poignées.



  
Et voilà ! Ma maison n°4 est finie!

Sur le plan les branches du saule sont conseillées au point de chaînette, mais je trouve qu' un simple point de tige est plus "léger".

 

 

Repost 0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 05:00
Relativement facile à faire avec sa machine à coudre et une petite 1/2 journée de travail.

Matériel:
Les mesures n' ont pas besoin d' être précises au millimètre, l' important c' est qu' elles soient identiques pour les 2 grands morceaux de tissus et le molleton.

- 2 tissus et un morceau de molleton d' ~ 19 cm X 48 cm pour la poubelle
- dans le tissu de doublure:
un morceau d' ~ 20 cm X 8 cm pour la pelote à épingles
un morceau d' ~ 14 cm X 6 cm pour les ciseaux
2 morceaux d' ~ 7 cm X 8 cm pour les 2 bretelles

- dans le tissu extérieur:
un morceau de' ~ 34 cm X 14 cm pour la palette
- un ou 2 morceaux de jeffytex d' ~ 17 cm X 12 cm (la moitié du tissu de la palette)


Pour compléter le matériel, on aura aussi besoin de :
- un morceau de velcro d' ~ 5 cm
- de quoi remplir pour lester la pelote à épingles
- un morceau d' ~ 50 cm de baleine souple ( rubans plastic qui ferme les colis)

Méthode:
Poser le tissu intérieur sur le molleton et le surpiquant, pas trop près des bords .



Coudre le coté et le bas.
Former des angles du coté cousu, en aplatissant la couture d' un coté et le plis de l' autre . Coudre sur une largeur de 7 cm.




Couper le surplus de l' angle , de chaque coté.







Former la poche et dans le haut , replier le tissu sur ~2 cm sur le molleton;
Positionner la baleine souple dans le pli formé, en épinglant sous cette baleine.


Piquer au bord, sous la baleine. Laisser en attente.



Prendre le tissu extérieur, et coudre un coté et le bas.
Former les angles plats comme précédemment.







Retourner et habiller la partie intérieure avec cette pièce. Veiller à bien faire coïncider les angles de la base et les coutures.






Préparer les 2 bretelles en les cousant sur un coté, et en les surpiquant après les avoir retourner.














Positionner et coudre l' un des 2 morceaux du velcro, dans le sens de la longueur, et sur l' endroit de la pelote à épingles non encore cousue, au milieu d' une moitié du tissu.

Coudre ensuite le tour en laissant une ouverture pour retourner et remplir du lest.












Fixer l' autre moitié du velcro sur la moitié du tissu de la palette, parallèllement au plus petit coté et à ~  3 cm de la pliure du tissu











Fixer la poche des ciseaux en la formant légèrement en pointe et en laissant de l' aisance pour passer les ciseaux. Ce n' est pas fermé au bout.



Piquer la poche en laissant le haut ouvert pour glisser les 2 morceaux de jeffytex, qui ne doivent pas flotter.
Fermer en surpiquant sur les bretelles qui ont été glissées dans
l' ouverture.


Insérer les 2 autres extrémités des bretelles entre les 2 épaisseurs de la poubelle en attente, et surpiquer tout le tour.
Aller doucement si la couture se fait sur l' épaisseur de la baleine.



Fixer le velcro de la pelote sur celui  de la palette, piquer les épingles sur leur coussin, ranger les ciseaux dans leur étui, poser le tout sur le bord de la table...
                                      ... la poubelle est prête à l' emploi.


Et voilà!
A vos aiguilles et n' oubliez pas de m' envoyer vos photos.

≡   ≡   ≡   ≡   ≡   ≡   ≡
Repost 0

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.