Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 05:00

Aujourd' hui une petite balade dans la vallée du Têt qui est programmée, avec un pique - nique dans la garrigue.

La vallée du (ou de la...)Têt est à mi - chemin entre mer et montagne, à l' Ouest de Perpignan. Têt est le nom de la rivière qui traverse la ville, et le Conflent et le Roussillon viennent la grossir pour aller rejoindre la Méditerranée.

Un site extraordinaire de "cheminées de fées" nous émerveille:

J' avoue avoir une tendresse particulière pour cet arbre à droite, et cet autre en dessous, tout seuls sur leur falaise.

Voici le Canigou, plus haut sommet des Pyrénnées, dont les derniers mètres de ses 2784, sont perdus dans les nuages.

Pour déjeuner, nous faisons une halte tout près des gentils "voisins", entourés d' une végétation sauvage, avec un panorama magnifique, à 360°:

En redescendant dans la vallée, nous arrivons à Villefranche de Conflent, ville confluent de la Têt et du Cady:

photo du Net à droite

C' est une cité médiévale du XI siècle, fortifiée par Vauban au XVII. On déambule dans de toutes petites ruelles étroites remplies d' artisans, et de ...sorcières catalanes. Entre 2 maisons, on aperçoit le Fort Libéria qui semble monter la garde, là haut sous les nuages:

Sur le chemin du retour, nous découvrons encore un joli village, Eus, accroché au flanc des montagnes, un petit pont de pierre, une chapelle cachée dans le creux d' un rocher, en prenant un virage...

 

Ce fut une journée magnifique où nos yeux se sont émerveillés de tant de beaux paysages.

Bientôt la suite, en Espagne.

A suivre.

 

 

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 06:16

Dés le 2 ème jour de notre périple en Catalogne, le soleil est revenu.

Nous avons découvert la côte, en remontant du Sud au Nord.

D' abord Banyuls sur mer, limitrophe de l' Espagne, c' est la cité d' Aristide Maillol, le sculpteur qui voit les femmes autrement que filiformes et ça, j' aime.

C' est aussi le pays du vin de Banyuls aussi apprécié au sud, que le Rivesaltes à quelques kilometres plus au Nord.

 

Vers le Sud: la côte Vermeille. 2/6

C' est aussi le pays du vin de Banyuls aussi apprécié au sud, que le Rivesaltes à quelques kilometres plus au Nord.

Vient ensuite Collioure qui était au Vémé siècle, le port d' Elne dont je reparlerai dans le n°4 de cette série d' articles.

La Tour de Notre Dame des Anges, reconnaisable entre toutes, située sur le port, est

l' ancien phare

Vers le Sud: la côte Vermeille. 2/6

En remontant encore la côte Vermeille , mais en passant dans le département de l' Aude, nous arrivons vers Leucate et Barcarès, dans les Corbières. Ce sont des villages de pêcheurs rattachés à leurs ports, Port Leucate et Port Barcarès, par des graus

(chenal en occitan), vastes étendues d' eau douce et salée où les amateurs de sports nautiques sont rois.

Voici 2 photos insolites prises de ces "étangs":

Vers le Sud: la côte Vermeille. 2/6

Le Canigou a l' air d' avoir les pieds dans l' eau quand il est pris depuis l' étang de Leucate où nous avons achetés des huitres délicieuses.

Vers le Sud: la côte Vermeille. 2/6

Et puis ce magnifique paquebot, le Lydia, échoué volontairement

après avoir été désarme, pour devenir un casino puis une discothèque...

Il est le symbole de la plage de Barcarès.

Bientôt une autre promenade, dans l' arrière pays cette fois.

A suivre.

Vers le Sud: la côte Vermeille. 2/6
Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 05:00

On s' était dit qu' on allait partir vers le Sud.

Il y a toujours du soleil vers le Sud.

Il fait chaud vers le Sud.

Pounet et moi prenons donc la route par un beau dimanche matin de fin Avril. En fait de beau, il est gris mais pas de pluie - pour le moment! Il fait 9°.

On enchaîne la 104 la Francilienne, l' A10 l' Aquitaine, l' A71 l' Arvenne, l' A75 la Méridienne, et là ça va aller en se gâtant.

Impossible d' admirer le panomara qui nous enveloppe, comme le gris du ciel. 

On traverse la chaîne des puys d' Auvergne...

114 1499  114 1502

Le ciel est bas, et la neige de l' hiver est restée sur les sommets.

Ca continue de mal en pis!

114 1505 114 1508
 114 1512 114 1514

Et oui, la neige est sur les talus qui bordent la route.

On arrive au viaduc de Millau, superbe voilier perdu dans le brouillard aveyronnais:

114 1523 114 1524

Toutes ces photos ont été prises depuis la voiture en roulant, et sans retouches! Ce que l' on voit sur le pare - brise, à droite,  n' est pas la pluie, c' est une averse de neige!!! Le thermomètre est descendu à 1°!

L' arrivée à Perpignan se fera sous un petit crachin digne de ma Bretagne.

Heureusemment le retour sera inversé car un beau soleil nous accompagnera et nous pourrons enfin voir le paysage!

113.JPG 112.JPG              Le viaduc de Garabit, pris au vol

109.JPGInconnue...

tout de suite après le viaduc de Millau

111.JPGLa même, de plus loin.

Et puis le fameux viaduc, superbe sous le ciel bleu!

102.JPG 103.JPG
104.JPG 105.JPG

 Bien sûr entre ces 2 passages du pont, il y a toute notre balade en pays catalanS.

A suivre. ebr160

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 06:00

Pourquoi (x)? Paske ce n' est jamais orthographié pareil...

Mais la raison est autre, bien qu'aucune source n'ait véritablement confirmé ce fait!

La ville s' écrit avec un X tandis que le château n' en prend pas.

C' est Louise Dupin, propriétaire du château pendant la Révolution Française, et grande amie des villageois, qui modifia l' orthographe pour différencier  la Royauté dont le chateau  était un symbole fort, de la République

 

Un matin de Décembre, tellement obnubilé par cette nouvelle fuite d' eau , que pour

s' évader Pounet propose une balade vers un château à visiter.

J' avais vu un reportage sur Chenonceau où les salles étaient fleuries.

Nous voilà partis tous les 2 vers ce petit château à cheval sur le Cher.

chateau.jpg

Comme je le disais plus haut, les pièces de ce château sont fleuries toute l' année grâce à la centaine de fleurs à couper cultivée par les jardiniers du "potager des fleurs".

Chenonceau est le cadeau qu' Henri II fit en 1547 à Diane de Poitiers sa favorite au grand dam de Catherine de Médicis son épouse. Elle le récupérera à la mort d' Henri II en 1559, et l' échangera avec Diane contre Chaumont.

Ce qui est amusant c' est que les initiales

de Catherine et d' Henri, un H et 2C 

forment 2 D entrelacés.

 

Ces monogrammes sont sur la cheminée

de la chambre de Diane, et aussi sur les caissons du plafond.

HC.jpg

La visite commence par la salle des Gardes et la Chapelle . 

Devant une tapisserie des Flandres du XVIème, une composition est posée sur un coffre gothique.

 

 

Ces coffres, très nombreux au château,  étaient les "valises " de

l' époque!

Chenonceau-0010.JPG
Chenonceau-0012.JPG Chenonceau-0011.JPGL' autel est très joliment décoré ainsi que les cotés. De la voûte en ogives tombe une superbe boule remplie de chouettes en plumes blanches

  Pendant la Révolution cette chapelle a été sauvegardée en la transformant en réserve de bois grâce à la  propriétaire, Louise Dupin,!

 Voici les autres pièces du Chateau:

Chenonceau 0014 Chenonceau 0013-copie-1

  La chambre de Diane de Poitiers avec des tapisseries des Flandres et son magnifique bouquet sur la table de chevet.

On passe ensuite vers la cabinet vert, bureau de Catherine de Médicis, qui mène à une toute petite pièce appelée la librairie.

Chenonceau 0015 Chenonceau 0018

 Au centre de la pièce, une magnifique coupe fleurie occupe toute la place, posée sur une table. A son pied, un parterre de bulbes de jacinthes sertis de petites branches de sapin donne une touche de vert à l' ensemble.

En ressortant de ces pièces, on arrive à la galerie si célèbre de ce château.

Cette galerie a été construite sur le pont Diane de Poitiers qui enjambe le Cher, à la demande de Catherine de Médicis, en 1576.

Pendant la 1ère guerre mondiale cette galerie servit d' hôpital et tous les services furent installés dans les pièces du château.

La seconde guerre mondiale eu aussi son lot d' anecdotes à propos de cette galerie.

A cette époque, le Cher matérialisait la ligne de démarcation. L' entrée du château sur la rive droite au Nord, était en zone occupée. la porte Sud de la galerie s' ouvrait sur la rive gauche, en zone libre ce qui a permis à la Résistance de faire passer nombre de personnes.

Longue de 60 mètres, large de 6 mètres, éclairée de 18 fenêtres, carrelée au sol d' ardoises et de tuffeau, avec un plafond à solives. 

 

 

On entre coté Nord, de là où a été prise la photo.

 

Chenonceau-0019.JPG

Cette salle de bal fut inaugurée en 1577 par Catherine de Médicis lors des fêtes données en l' honneur de son fils Henri III.

Chenonceau-0020-copie-1.JPGLes solives et les boules de fleurs du plafond.  Chenonceau 0024Chacune des 18 fenêtres est fleurie.

Chenonceau 0025L' immense sapin devant la porte Sud,

au bout de la galerie

 Chenonceau 0026Détail des décorations du sapin

sur le thème des oiseaux

C' est ici que l' on trouve le seul bouquet de couleurs à cette époque de l' année .

Chenonceau 0028

 Il honnore en permanence la mémoire des soldats qui ont donné leurs vies pour la France

 

Après cette partie nous descendons un petit escalier menant aux cuisines du château. Elles sont situées dans les 2 premières piles du pont, assises dans le lit du Cher.

Chenonceau 0037Plate - forme reliant les 2 piles du pont, où accostaient les bateaux de ravitaillement. C' est le Bain de Diane ou Bain de la Reine.

Dans une pile du pont on trouve l' office et la salle à manger, dans l' autre la boucherie

et le garde manger

Chenonceau 0032Petit escalier à emprunter

après le passage de la photo de gauche

 Les salles sont voûtées.

De chaque côté de la plate - forme, dans chacune des 2 piles du pont sur le Cher,

s' organisent les cuisines proprement dites.

D' un côté on rejoint l' office où  l' on trouve la plus grande cheminée (l' âtre) du château, et une salle à manger.

 Chenonceau 0035On devine la grande cheminée au fond... Chenonceau-0035--2-.JPG... La cheminée de l' office, de plus près

Chenonceau 0033

Cette salle à manger servait  autrefois de garde - manger.

On devine la pompe à eau au fond à droite. 

Chenonceau 0047                   Le four à pain à droite de

la grande cheminée de l' office

  De l' autre coté on trouve la cuisine proprement dite, avec un piano encore fonctionnel et une superbe collection de cuivres, puis la boucherie avec le billot et les crochets où étaient suspendus les gibiers.

Chenonceau 0040le piano  de cuisson  Chenonceau 0039une partie des cuivres
 Chenonceau 0045le billot

 Chenonceau 0046

les crochets et les ustensiles

 Chenonceau 0043La salle à manger autrefois réservée aux gentilshommes entourant Louise de Lorraine  Chenonceau 0042Coffre dans la salle à manger

 

Après cette vite des sous - sols, nous remontons pour arriver dans le

Salon François Ier:

Chenonceau 2326Cheminée Renaissance

Chenonceau-2324.JPGCabinet italien du XVI ème,

incrusté de nacre et d' ivoire

Puis c' est le salon Louis XIV superbement décoré d' un magnifique sapin:

Chenonceau 0052Le sapin, aussi haut que la cheminée décorée de la salamandre,

emblème de François Ier.

Chenonceau-0051-copie-1.JPGDétail de la décoration du sapin

avec des chouettes en plumes

Dans cette pièce on peut admirer le plafond à solives apparentes et un magnifique portrait de Louis XIV qu' il a offert à son neveu le Duc de Vendôme:

Portrait de LouisXIV peint par Rigaud,

dans un cadre exceptionnel de Lepautre,

composé seulement

de 4 énormes pièces de bois

Chenonceau-2337.JPG

 

De retour dans le couloir ou vestibule, une autre composition s' offre aux visiteurs que nous sommes:

Chenonceau 0048

 

Tellement impressionnés par toutes ces merveilles, nous ressortons du château, oubliant qu' il y avait un second étage! Nous ne nous en apercevrons qu' en relisant le fascicule de visite.

Le temps est gris mais quelques photos extérieures donnent une idée des jardins:

Chenonceau 2340Jardin de Diane de Poitiers (12000m2)

avec un jet d' eau au centre comme à

l' époque.

Chenonceau 0053Jardin de Catherine de Médicis

bordé par le Cher (5500m2)

 Chenonceau 0055Le puits sur l' avant - cour avec les douves qui délimitent le plan de l' ancien château médiéval

 Chenonceau 2344-001Détails du puits avec une chimère

et un aigle, emblèmes de la famille des Marques

 Chenonceau-0007.JPGLa Tour des Marques n' est que le donjon de

l' ancien château fort rasé pour construire

le château de Chenonceau

 Chenonceau 2346Les douves du château et la ferme du XVIème derrière les arbres, comprenant

les écuries de Catherine de Médicis

ouvrant sur le potager, et l' atelier d' art floral

Chenonceau 2345

La chancellerie qui ouvre le Jardin de Diane 

 

Dommage que le temps ne se prêtait pas à une promenade dans  les jardins et le labyrinthe.

Une prochaine visite au printemps est à prévoir.

 

Chenonceau-0008.JPG

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 06:00

Non pas Charlie! C' est Mimi et les Grenouilles à la chocolaterie.

Par un après - midi d' automne nous voilà parties vers Compiègne, à la conquète d' une usine artisanale de fabrique de gourmandises. On en bave dans le car qui roule sur

 l' autoroute.

Après 2 heures de route nous arrivons dans le petit village de Lachelle.

 

divers 015

 

La chocolaterie tant convoitée se cache au détour d' un virage:

divers 013 divers 011

Derrière le sapin  à gauche, c' est la pièce où sont traitées les cabosses et les fèves de cacao arrivant directement de la plantation que possède l' entreprise en Equateur et qui fait vivre 5 familles récoltantes.

La porte blanche est celle de la boutique où nous ferons chauffer les cartes bancaires à la fin de la visite.

Le laboratoire de traitement du chocolat, invisible sur la photo est à droite en face du sapin.

ll y a même une petite boulangerie dans la cour, avec une jolie enseigne en fer forgé.

 

Chocolaterie-0553.JPG-copie-1.JPG

 

Voici comment arrive la récolte:

114 1486 IMGP3407Les fèves de cacao.

La 1ère étape est la torréfaction des fèves de cacao (1 au fond à droite).

Puis le broyage afin de séparer la coque des grués ou nibs(2). 

Vient ensuite l' étape du pressage où la matière est séparée en beurre de cacao et en tourteau (3 au 1er plan) qui une fois broyé à son tour deviendra de la poudre de cacao. 

114 1491Une cabosse: les fèves sont dedans 114 1488Les 3 machines
 Chocolaterie 2309Les fèves dont une broyée  Chocolaterie 2309Les morceaux foncés sont les grués ou nibs (cacao pur)

 

Nous passons ensuite au laboratoire proprement dit: 

DSC05145 DSC05144

Ces 2 photos donnent la totalité en longueur du travail du chocolat.

Suivant les demandes le chocolat est coulé dans différents moules et sont ajoutés tous les décors et gourmandises qui nous font craquer.

Vue de plus près, une de ces fontaines de chocolat, celle du chocolat noir. divers 010

J' aurais réver mettre mes doigts sous ce bec verseur...

 

Des artistes peignent au chocolat coloré le fond de moule pour donner des décors à leurs oeuvres:

 

DSC01323

Quelques exemples:

DSC01321 IMGP3399
 DSC01322 IMGP3405

 

La visite se termine, nous goutons une bouchée avant de passer par la boutique...

 

choco Et là... Je n' en dirais rien ! Sauf que comme moi, nous sommes toutes reparties bien chargées.

 

Desktop.jpg

 

Ce fut une belle journée partagée avec une autre association grâce à la générosité et l' accueil de sa secrétaire Claudette.

 

 mp-crottes-chocolat

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 05:00

Je vous ai laissé au bout de l' Odet, dans la baie de Kérogan.

Avant de repartir en bateau vers Bénodet, nous faisons une escale imprévue à Quimper.

Je ne reparlerai pas des choses qui fachent, juste de ce que j' ai redécouvert.

A chaque fois que nous venions à Quimper avec les enfants, nous prenions une photo de nous, encadrés des fenêtres du mini - cloître à gauche de la cathédrale Saint Corentin.

C' est devenu impossible car toutes les ouvertures sont fermées. Dommage...  

trio--2-.jpg1989

Yann  Nancy   et Franck

 

trio-001.jpg1995

Yann  Nancy et ... moi.

Franck était en vacances.

 

La cathédrale gothique est toujours aussi majestueuse. En breton Quimper se dit  Kemper qui signifie "confluent".

En effet c' est la rencontre de 4 rivières:  l' Odet et ses affluents le Frout, le Steir et le Jet :

 

Ete-2012-2152.JPG

La voici telle qu' elle apparaît depuis les rives de L' Odet, près du port de Corniguel.

 

La construction de la ville est due au roi  de la ville d' Ys, Gradlon. En regardant bien entre les 2 tours de la cathédrale, on peut voir sa statue à cheval:

 

Ete-2012 2149

J' ai zoomé fort, mais je l' ai eu!!!

 

Ete-2012-2149-copie-1.JPG  Tout le centre ville est piétonnier, on peut se perdre dans les ruelles, découvrir des maisons à colombages:

 Bien sûr il n' y a pas qu' elle, mais celle - ci

m' a séduite car sa couleur est inhabituelle et son adresse est drôle:

 

Venelle du poivre.

DSC09731.jpg

Après cette escapade  à Quimper , d' autres jolis souvenirs vont venir nous éblouir.

La fin de la croisière sur l' Odet nous fait faire une boucle dans son estuaire qui n' est pas encore l' océan. La limite est fixée par la ligne imaginaire entre ces 2 petites maisons situées chacune sur une rive:

DSC04971Rive droite coté du pays fouesnantais, une petite maison à la pointe Saint Gilles.

DSC04923Rive gauche coté du pays bigouden à la

Pointe de Combrit

"Ty Napoléon" qui n' a rien à voir avec son célèbre homonyme, est une casemate où étaient logés 8 hommes chargés d' assurer la protection du passage sur l' Odet, au XVIII ème siècle.

 

Retour sur le plancher des vaches... bretonnes et d' autres jolies découvertes.

 

Souvenirs imprévus:

 

Sainte Marine:

C' est le petit port de l' autre coté de l' Odet, sur la rive bigouden.

DSC04922.jpgVers la Pointe de Combrit et le "Ty Napoléon". DSC04921.jpgLe port de Sainte Marine.

 

Plus à l' Est, une petite escapade nous entraîne vers Fouesnant et la Pointe de Beg Meil. Il y a là une jolie plage de sable fin, lovée entre des rochers, au pied de dunes:

 

114_1351.JPG

 

Repartons vers la cote Ouest pour découvrir Loctudy , et surtout l' île Tudy, juste en face. C' est un petit bijou!

DSC04916.jpg

Loctudy et le phare de la Perdrix
DSC04915.jpgL' île Tudy vue depuis Loctudy

L' île Tudy est maintenant une presqu' île, depuis 1853 environ, avec la création d' une digue et l' aménagement d' un cordon de dunes. C' est un polder. Le risque d' inondations avec les grandes marées est de plus en plus grand à cause de son urbanisation.

Jusqu'  au début du XXème, son port rivalisait avec celui du Guilvinec 

 

J' aime particulièrement ce phare des Perdrix, avec sa robe faite d' un échiquier. C' est à ma connaissance le seul en France à être "habillé" comme cela.

 Il doit peut être son nom à l' amas de cailloux découverts à marée basse qui fait penser à une compagnie de perdrix. Etonnantes couleurs alors qu' il est habituel de voir des balises rouges et vertes.  Il y a néanmoins des bouées dans le chenal aux couleurs conventionnelles. Ce phare est devenu un élément patrimonial.

 

La Pointe de La Torche, (Beg an Dorchenn en breton) encore plus à l' Ouest,  sur la commune de Plomeur;

Quand on est au sommet de cette pointe, on domine 2 magnifiques plages. A gauche celle de Pors Carn qui va jusqu' à Saint Guénolé. De l' autre coté, encore plus longue, c' est la plage de Tréguennec qui s' étend sur la baie d' Audierne jusqu' à Plozevet.

DSC04976.jpgPlage de Pors Carn DSC04977.jpgPlage de Tréguennec

 Il y a d' autres curiosités à découvrir:

 

En montant vers la pointe, on découvre un blockhaus datant de la guerre qui est devenu un centre de secours

après avoir été un refuge pour SDF.

 

 

 

DSC04978.jpg

Encore plus surprenant mais bien plus jolis:

DSC04979.jpgIl y a même une voute au milieu des galets! DSC04981.jpg

 Ce sont des empilements de cailloux sur le sable de la plage. Il est dit qu' en montagne ce sont des repères pour les bergers.

Ici sur cette plage battue par le vent, il est demandé de remettre les galets à leurs places... car ils protègent le site pendant les marées.

 

Pour finir mon escapade bretonne, voici un coucher de soleil, un jour de gros nuages.

C' est sur la plage de Goudoul à Lesconil:

Elles ont été prises entre 21h30 et 22h environ, les unes derrière les autres, le 21 Août dernier.

Ete-2012-2175.JPG1 Ete-2012-2178.JPG2
Ete-2012-2179.JPG3 Ete-2012-2183.JPG4
DSC04938.jpg5 DSC04941.jpg6

 On a l' impression qu' un incendie brûle au loin.  C' est seulement le soleil qui se couche vers Saint Guénolé, à seulement 3 km. Le temps d' y aller, il faisait nuit noire... 

 

Et puis encore ça, en clin d' oeil à une amie qui se reconnaitra...

 

DSC04908.jpg

 

Cette année j' en ai trouvé du bois flotté!!!

Pas autant que toi et pas de gros morceaux plats comme ceux de ce poisson découvert sur le mur d' un restaurant sur le port de Douarnenez, mais je ne désespère pas...

 

Voilà, mon été breton est fini.

 A bientôt pour de nouvelles promenades, peut être avant l' été.

  images-copie-4

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 05:00

D' abord une image qui n' a pas  reflété la réalité du climat breton, afin de faire taire les mauvaises langues:

 

breton.jpg

Il suffit de regarder le ciel sur mes photos pour admettre que le soleil brille en Bretagne, n' en déplaise aux médisants.

Ça va sans dire, mais c' est mieux en le disant! Na!

 

Donc je poursuis mon inventaire:

Tant que j' y suis, je continue dans le déplaisant...

 

Souvenirs les moins commerciaux:

Le ton pour le moins désagréable qu' a eu la standardiste d' Armor Lux en répondant à une question banale.

Et puis l' "accueil" et la mauvaise humeur affichée d' une "hôtesse" à la boutique d' usine de la célèbre faïencerie H.B. Henriot à Quimper! 

Ce sont pourtant 2 lieux conseillés à la visite, dans une ville, Quimper, très touristique en ce mois d' Août..

DSC04935.jpg

 

L' usine des célèbres marinières était fermée, mais j' ai réussi à prendre cette unique photo.

 

Souvenir le plus typiquement breton:

Les mégalithes bien sûr.

Ete-2012-2197.JPG Ete-2012-2199.JPG
 Ete-2012-2201.JPG DSC04974.jpg

Ces 2 tombes à couloir datent de 2000 à 3000 ans avant Jésus Christ . Elles sont situées au lieu dit de Kervadol sur la commune de Lesconil - Plobannalec.

J' ai trouvé les restes d' une autre allée couverte, en haut de la Pointe de la Torche, pas très loin au Nord de Saint Guénolé:

 DSC04985.jpg

Ce coin, entre Pont L' Abbé et la mer,  est truffé de ces mégalithes mais je n' ai pas eu le temps de partir à leurs recherches.

 

Avant la découverte de l' Odet, je voudrais vous faire partager ma chanson de l' été. Je l' ai entendue pratiquement tous les jours et elle me touche énormément.

Souvenir le plus musical:

Ce sont les paroles de la chanson de Céline Dion: Parler à mon père.

 

Je voudrais oublier le temps

 Pour un soupir, pour un instant

 Une parenthèse après la course

Et partir où mon cœur me pousse.

Je voudrais retrouver mes traces

Où est ma vie, où est ma place

Et garder l’or de mon passé

Au chaud dans mon jardin secret.

 

Je voudrais passer l’océan

Croiser le vol d’un goéland

Penser à tout ce que j’ai vu

Ou bien aller vers l’inconnu.

Je voudrais décrocher la lune

Je voudrais même sauver la terre

Mais avant tout, je voudrais parler à mon père, Parler à mon père.

 

Je voudrais choisir un bateau

Pas le plus grand ni le plus beau

Je le remplirais des images

Et des parfums de mes voyages.

Je voudrais freiner pour m’asseoir

Trouver au creux de ma mémoire

Les voix de ceux qui m’ont appris

Qu’il n’y a pas de rêve interdit.

 

Je voudrais trouver les couleurs

Du tableau que j’ai dans le cœur

De ce décor aux lignes pures

Où je vous vois, qui me rassure.

Je voudrais décrocher la lune

Je voudrais même sauver la terre

Mais avant tout, je voudrais parler à mon père, Parler à mon père.

 

Je voudrais oublier le temps

Pour un soupir, pour un instant

Une parenthèse après la course

Et partir où mon cœur me pousse.

Je voudrais retrouver mes traces

Où est ma vie, où est ma place

Et garder l’or de mon passé

Au chaud dans mon jardin secret.

Je voudrais partir avec toi

Je voudrais rêver avec toi

Toujours chercher l’inaccessible,

Toujours espérer l’impossible.

 

Je voudrais décrocher la lune

Et pourquoi pas sauver la terre

Mais avant tout, je voudrais parler à mon père, parler à mon père.

Moi aussi et pas qu' à lui...

 

Souvenir le plus dépaysant, avec des tas de petites pépites à découvrir.

Nous sommes partis en croisière sur la rivière salée de L' Odet, la remontant de Bénodet jusqu' à Quimper.

Emile Zola a dit d' elle: "L' Odet, la plus jolie rivière de France."

Il a dit "jolie", parce que la plus belle c' est sûrement une autre, mais la plus jolie c' est bien elle.

L' Odet est salée car elle est assujettie aux marées qui font varier son niveau. 

Cela ne va pas être pratique à comprendre, mais à droite c' est la rive gauche et le pays fouesnantais, tandis qu' à gauche c' est la rive droite et le pays bigouden. Il aurait fallu partir de Quimper (Kemper) pour être dans le bon sens.

DSC04942.jpgPont de Cornouaille, vent de dos venant de la mer.

     Bénodet est derrière. 

Kerbirinik-Zola.jpg  Chateau de Kerbirinik

ou château rose 

ayant appartenu à Emile Zola

qui y passa quelques vacances.

 

 

 

Chateau de Kérouzien.

 

La légende dit qu' il a été gagné lors d' un jeu de cartes.

On le nomme le chateau  de cartes ou encore le château du beau jeu selon si l' on se place du coté du perdant ou du gagnant.

 

 

On peut le louer pour de grandes occasions.

  Kerouzien cartes
  Rossulien

  Chateau de Rossulien.

 

Il surveille le passage de "Vire Court"

qui fait croire que la rivière s'arrête.

  Le passage dit "Vire court".

Au XVII ème siècle, une flotte espagnole remonta l' Odet depuis Bénodet dans le but de s' emparer de Quimper. Arrivée à cet endroit de la rivière, la largeur se rétrécie et forme un coude.

Ne percevant que les falaises et les arbres, les Espagnols crurent que la rivière s' arrêtait là et s' en retournèrent.

Ils "virent court"car la manoeuvre ne ne fut  pas aisée.

Cette pointe est appelée depuis la Pointe des Espagnols, comme un clin d' oeil à celle de Crozon.

 

 

 

 vire-cour.jpg
  Kerambleiz-domaine-du-loup-copie-1.jpg__________

 Le château de Kerambleiz

"domaine du loup"

 

 

  Le manoir de Kérbenez.

 

Il fut la propriété d' Alexandre Massé, inventeur du bouton à 4 trous qui fit sa fortune.

Orphelin lui - même, son chateau devient un orphelinat agricole et horticole. Aujourd' hui devenu lycée, il fait référence dans ce domaine, en Bretagne.

 

Je n' ai malheureusement pas pu prendre la photo.

  maison-du-gardien-de-Kerbenez-copie-1.jpg  La Maison du Pendu... ou du rivage.

C' est la plus ancienne maison de l' Odet

 

 

 

Lanroz-Mme-de-Sevigne-copie-1.jpg

  Manoir de Lanroz

 

Il fut la propriété de Mme de Sévigné,

acquis par héritage.

Pas sûre qu' elle y ait séjourné,

n' appréciant pas plus que ça les Bretons.

 

 

 

 Manoir de Kerdour

 

En breton: domaine de l' eau, mais à l' origine, il s' appelait domaine de Kerlourc'h qui signifie domaine du sanglier.

 

La légende veut que le trésor du corsaire Corne de Bouc y soit enterré, il reste encore introuvable.


 

Kerdour domaine de l' eau Kertourc'h sanglier corne de bouc
  keraval.jpg

    Chateau de Kéraval

 

Domaine de la pomme

 

Il y a aussi des légendes liées aux rochers des rives:

 

DSC09792.jpg

 A quelques mètres la rivière entre dans les terres et se divise en 2:

l' anse de Toulven(trou blanc dû à l' argile blanche qui a permis l' implantation des faïenceries de Quimper) et l' anse de Saint Cadou, patron des lutteurs bretons.

   

 

La maison du Gardien

à la Pointe des 3 tourtes.

 

La femme du gardien portait 3 tourtes en rentrant chez elle en barque quand Saint Cadou lui demanda l' aumône.La femme avare refusa. Saint Cadou se retrouva à terre, la barque coula, la femme se noya et les 3 tourtes furent pétrifiées.Deux de ces pierres sont encore visibles au bout de la pointe et certaines nuits on entend gémir l' âme de la pauvre femme.

 

 

 

 

maison-copie-1.jpg
 

ponton-copie-1.jpg

 

 

 

 

Le ponton des "Pen Duick"  d' Eric Tabarly.

La maison de famille est bien cachée dans les arbres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rocher du Déserteur 

 

La petite partie noire sous la pierre plate a servi de cachette à un jeune homme tiré au sort pour partir

à la guerre à l' époque de Napoléon.

En face de ce rocher, sur l' autre rive, c' est la crique de Porz ar Gwin ( port au vin)L' histoire dit que les pinardiers remontant de Méditerranée, s' y arrêtaientpour remplacer le vin bu pendant le voyage par de l' eau de la source. Leur trafic ne fut jamais découvert.


cachette.jpg
odet36.jpg

 

 

Le saut de la Pucelle.

Une jeune fille qui ne savait pas nager, préféra se jeter à l' eau pour échapper à un rustre lubrique. Son ange gardien la soutint jusqu' à  l' autre rive et le rustre périt.

 Au fond de la baie de Kérogan apparait Quimper.

 

C' est le bout de la croisière.

 

 quimper.jpg

Sur certaines photos, on peut voir les pierres peintes en blanc. C' est pour faciliter la navigation de nuit des bâteaux car ce passage des "Vire court" est très étroit, et connait beaucoup de courants.

 

Une dernière photo d' un joli manoir dont j' ai oublié le nom:

 

Ty nod-copie-1

 

Encore plein de belles choses en réserve, mais ce sera pour un autre article.

 Je vous emmènerai à Quimper et vers d' autres jolies surprises.

 

 Ken ur wech all 

 

images-copie-4.jpg

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 05:00

Pendant 2 semaines, nous avons sillonné la Cornouaille, dans le Finistère Sud.

C' est le pays bigouden, mitoyen du pays fouesnantais à l' Est..

 

carte-routiere-bretagne G

 

De plus près:

 

DSC04997

 

Je vous offre mes souvenirs sous forme d' inventaire à la Prévert:

 

Souvenir le plus attachant:

Au sens propreDSC04994

C' est le bracelet de tissu que l' on reçoit à l' arrivée et qui sert de "laisser - passer". Lorsque des amis viennent en visite pour la journée, ils ont, eux aussi, droit à un bracelet payant (en plastic) et ils ont accès à la piscine. C' est aussi utile en cas de souci, c' est leur "assurance".

 

Souvenir le plus aéré:

C' est la Pointe du Raz.

Ete-2012 2019Le phare de la Vieille au large Ete-2012 2003A l' horizon l' île de Sein
DSC04906--2-.JPGAr - Men sur la pointe droite de l' île de Sein

 imagesCAJDEBBQPhare de Tévennec (Web)

Entre la Pointe du Raz et Sein

Ete-2012 2037Les embruns ("poudre" blanche sur la surface de la mer) Ete-2012 2033Au Nord, l' entrée de la baie des Trépassés.

Le vent y soufflait fort, le bol d' air était agréable.

 

Il y a eu aussi du vent au phare d' Eckmühl, à la pointe de Penmar'h,  et même un gentil petit crachin.

Ete-2012-1992.JPGLe phare haut de 65 mètres et une portée de 54 km Ete-2012-1993.JPGLe sémaphore et la chapelle, derrière le phare

Ce phare doit son nom au Maréchal Davout, anobli prince d' Eckmühl par Napoléon 1er pour s' être distingué lors de la bataille victorieuse du même nom, livrée contre l' armée autrichienne en 1809.

 

Souvenir le plus souhaité:

J' ai un véritable attachement à ce village... C' est Locronan!

Village entièrement piétonnier, dont les maisons sont en granit et la place complètement pavée. Son décor a servi le 7ème art avec "Tess", "Les Chouans" et "Un long dimanche de fiançailles".

Ete-2012-2153.JPGRue du Prieuré et l' église Saint Ronan du XIII ème Ete-2012-2155.JPGPlace de l' Église vue depuis le parvis de Saint Ronan

Ete-2012-2166.JPGSaint Ronan et la chapelle du Pénity à sa droite

Le puits au centre de la place

Ete-2012-2159.JPGEntrée latérale gauche de Saint Ronan

avec un bénitier extérieur.

Dans la fenêtre, c' est moi...

 

Il y a des lieux comme ça où je ne peux pas ne pas aller quand je suis en Bretagne: le pont de Recouvrance à Brest, la Pointe du Conquet, la Pointe Saint Mathieu son abbaye et son phare. Je m' y suis évadée aussi cet été!

 

Souvenir le plus étonnant, surprenant, insolite, inattendu...

Je l' ai trouvé dans l' église paroissiale Sainte Thumette de Plomeur. J' avais oublié l' appareil photo!

untitled-copie-1.jpg(web) vierge-001-002.jpgla même sous un autre angle(web)

 Il paraît qu' il y  a 21 statues similaires rien qu' en France!

Voilà un but de course "au trésor"...

 

 

Souvenir le plus touchant :

Henri-001-copie-2.jpg

 

  Ce très joli petit dessin m' a été offert par 2 amies lors de circonstances très émouvantes. Merci pour ce cadeau.

 

Souvenir le plus drôle:

 A tous les repas pendant près d' une semaine, nous avions un invité qui venait quéter à manger. De temps en temps, il venait même accompagné!

Ete-2012-2047.JPGJonathan le goëland Ete-2012-2053.JPGIl surveille!

DSC04930.jpg

L' adulte à droite et le petit derrière

DSC04931.jpgle petit de plus près

 L' adulte venait jusqu' au bord du toit à moins de 50cm de notre main.

Ils étaient l' attraction de notre chalet, les enfants venaient les voir et les parents prenaient des photos.

Il y avait aussi un petit lapin curieux qui se cachait dés qu' il nous voyait et un joli écureuil vif comme l' argent qui grimpait aux arbres.

 

Souvenir le plus gourmand:

Je ne parlerai pas des kouin amann dégoulinant de beurre que j' ai dévorés avec gourmandise, ni du far aux pruneaux de Babeth qui m' a réconciliée avec ce gâteau. J' en bave encore rien qu' en pensant à eux...

Je ne parlerai pas  des "Traou Mad" et des galettes de Pont Aven.

Je ne parlerai pas  des crèpes et des galettes bien chaudes et toutes fondantes.

Non mais juste de ça:

DSC05003.JPGLes spécialités de la conserverie du Guilvinec dont la visite est instructive.

Je sais tout de la façon dont on place sardines et maquereaux dans de si petites boîtes! 

DSC05006.JPGLe pâté Hénaff, institution régionale

La plus grosse boîte pèse 1kilo

 A Ploudreuzic, on ne peut pas louper la maison du pâté Hénaff, ni son musée très intéressant:

 

114_1389.JPG

 

Souvenir le plus culturel:

Le plus inconnu pour moi, c' est Pont Aven:

C' est un très agréable petit bourg , là où l' Aven s' élargit en jouant avec les rochers et les marées. Autrefois la rivière animait des moulins. Un dicton précisait:

"Pont Aven, ville de renom

14 moulins, 15 maisons" 

 

Le peintre Gauguin et quelques autres sont à l' origine de l' Ecole de Pont Aven. Pendant leurs séjours, ils ont peint de nombreuses toiles du village et des alentours.

Ete-2012 2122L' Aven depuis le pont au centre du village.

Le batiment en pierres de granit à droite est...

les WC publics!

Ete-2012 2124De l' autre coté du pont,

en descendant vers le port

Ete-2012 2127Les rives fleuries de l' Aven

et la maison des "Traou - Mad"

 Ete-2012 2130le dernier moulin, celui du Grand Poulguin 
Ete-2012 2131à droite, le mur de pierres est la maison peinte par Gauguin à voir ci - dessous.  Ete-2012 2133autre vue de cette maison à droite
2133 Pounet" Les lavandières" de Gauguin  Ete-2012 2134le pont et les rochers

Ete-2012 2135La maison peinte par Gauguin

vue de l' autre coté

Ete-2012 2136Lieu nommé le "chaos"

en remontant l' Aven

  Et au détour d' une rue, sur le montant d' une porte j' ai découvert un adorable chat de pierre:

Ete-2012 2139 Il surveille la boîte aux lettres.

 

J' ai encore tellement de choses à vous raconter, que je vais faire une pause et prévoir un second épisode;

Alors ken ur wech all comme ILS disent.

 

images-copie-4.jpg

 

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 05:00

Quelle est la couleur de l' agaric?

L' agaric est le vrai nom du champignon de Paris connu pour sa couleur blanche qu' il affiche sur les étals des commerces. Le problème est qu' il est marron clair à crème quand il pousse en temps voulu, ne devenant blanc que s' il est "forcé".

 Après la visite de la ville souterraine à Bourré, une autre visite nous attendait. C' était la champignonnière de la famille Delalande exploitée depuis 1893, à 40 mètres sous terre.

Au fil des galeries éclairées par la lumière des lampes de mineurs, nous découvrons les trésors qui seront dégustés un jour à table.

La pousse des champignons est possible grâce à la différence froid - chaud, le choc thermique, et l' humidité.

DSC04840Les champignons de Paris.

Chaque sac de culture produit 5 à 6 kilos, étalés sur 3 mois

 DSC04842les pleurotes qui peuvent être jaunes ou blanches.

 DSC04844Les shii také, champignons japonais. En plus du choc chaud - froid, il leur faut des tremblements de terre pour pousser!

Pour reproduire ce phénomène, il suffit de claquer du plat de la main le dessus de leur support. Les vibrations engendrées suffisent à stimuler la pousse

 DSC04846 Les pieds bleus

DSC04847

de plus près avec le mycélium

 

La gourmandise n' étant pas un vilain défaut, nous sommes repartis avec un kilo de champignons de Paris dont l' odeur nous a chatouillé les narines jusqu' à la maison. Quant au goût, hummmmmmmmmmmmmmm je ne vous dis que ça! Rien à voir avec ceux des grandes surfaces.

Ils n' ont besoin d' aucun artifice, ils sont bons aussi bien crus que cuits juste avec du beurre, goûteux, savoureux et parfumés.

Dommage qu' aucun chercheur n' ait encore réussi à trouver comment cultiver girolles,trompettes de la mort et autres ceps.

 

Si vous croisez une champignonnière, n' hésitez pas, arrêtez - vous pour en acheter, vous ne le regretterez pas!

animaccueil.gif

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 05:00

Au détour d' une balade, le nez au vent , on repère parfois des idées de visite. C' est comme ça que l' on est arrivé à Bourré, tout à coté de Montrichard.

Il y a là des sites troglodytiques avec des entrées mystérieuses.

 

DSC04848

On entre ici dans un dédale de 120 km de souterrains, suffisamment larges pour qu' une charrette tirée puisse passer, mais parfois avec une hauteur de seulement 1 m 60. Ces galeries sont réparties sur 7 niveaux sans aucune marche, juste des pentes douces car les chevaux attelés étaient incapables de gravir les escaliers.

C' est de là qu' était extrait le tuffeau qui a permis de construire les Châteaux de la Loire. Le tuffeau est cette pierre tendre et humide qui a le pouvoir de blanchir et de durcir à l' air libre.

Un tailleur de pierres, Christophe Lhermitte,  réalise depuis plusieurs années une ville souterraine.

 

Photos publiées avec l' autorisation des propriétaires du lieu:

DSC04814une fontaine romaine DSC04818la porte d' une église gothique
 DSC04819la rosace de l' église  DSC04821un cheval dans son box, et le matériel du cocher
 DSC04824un minet d' une époque moyennageuse qui rentre chez lui  DSC04831une "Mimine" qui en fait autant...
 DSC04825la façade d' une mairie moderne  DSC04827le balcon du maire et le blason de la Répuplique
 DSC04828le panneau d' annonces municipal  DSC04830le volet d' une mansarde

  Toutes ces sculptures sont taillées dans la pierre, avec une précision infinie du détail comme les veines du bois du panneau ci - dessus, avec ses clous et ses écrits, mais aussi les ferrures et les décors des portes, les poignées, les vitres et vitraux...

Chaque bâtiment est représenté avec les caractéristiques d' une époque, et des animaux sont présents à chaque "tableau".

 

DSC04834

 Les perriers ( tailleurs de pierres) travaillaient jusqu' à 10 heures par jour au fond de ces galeries, détachant à coups de pioche, des bancs de tuffeau de 2 métres de haut sur 60 cm de large et 30 d' épaisseur, de la veine du mur,(à droite sur la photo) en veillant à ce qu' ils se couchent sans se casser sur un "matelas" de cailloux et de sable,( devant le banc de pierre) chacun pesant près de 800 kilos.

Ces blocs étaient ensuite sciés en 3 ou 4 morceaux: ce sont les pierres de taille.

 

C' est une visite à ne pas manquer et qui réserve encore d' autres surprises...

 

DSC04850

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.