Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 05:00

Après les balbutiements, j' avance...

L' une de vous avait demandé si je réaliserai le nichoir proposé dans les liens du précedent article.

Je me suis lancée...

Il est totalement recouvert de tissus, celui du toit est tuilé et dans le bon sens.

Pas trop difficile à réaliser sauf pour coller le toit justement. Je ne suis pas arrivée à bien joindre les bordures... En plus la découpe du toit n' est pas mentionnée dans le patron du site. J' ai dû découper un rectangle de 7cm5 de large et 18 de long. Je crois que l' on peut réduire la longueur à 17.

Je ferais mieux pour le suivant, enfin j' espère!

Repost 0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 05:00

Vaste sujet, mais avec plein de possibilités, ou l' art d' utiliser les chutes.

J' avais un ouvrage qui me servait de cache - pot, un peu défraîchi et avachi car non quilté, et qui me demandait gentiment de bien vouloir m' occuper de le rajeunir un peu...

Ne sachant plus comment je l' avais fait, je l' ai démonté!

On part de rectangles de 3 cm de large sur 9 cm de long.

On en coud 3 pour en obtenir un carré de 9 cm sur 9 cm.

Avec les mêmes tissus on reproduit 2 autres carrés identiques que l' on coud ensemble, afin d' obtenir une bande. (photo ci dessous).

Le positionnement s' inverse à chaque bloc. Les lignes noires délimitent chcun des 3 blocs.

On fait ainsi 4 bandes de 3 carrés reconstitués.

On les coud seulement sur l' un de leurs carrés

Ici j' ai utilisé toutes sortes de tissus mais toujours dans une gamme de vert et rose. On peut garder les mêmes tissus ou un camaïeu d' une même couleur.

On réalise la même figure avec la doublure, soit 4 rectangles de 9 cm sur 27 cm.

                                  

Après avoir bien repassé, on passe à la pose du molleton.

Je l' ai placé sur l' envers de mes carrés de couleurs pour pouvoir quilter sans que ce soit visible sur la doublure.

  • J' ai coupé 2 grandes bandes de 36 cm sur 9 cm (27 d' une bande +9 d' 1/3 d' une autre bande = 36 cm) correspondant aux lignes horizontales de 4 carrés ( 3 d' une bande + 1 d' une autre),
  • et 2 bandes de 18 cm sur 9 cm pour les 2 lignes verticales des 2 carrés restants.

Aux bords de molleton se jouxtant, j' ai relié les bandes  par un point de chausson.

J' ai ensuite quilté le long d' une seule des lignes de couture de chaque rectangle de tissus.

On obtient 2 formes avec 4 pointes:

La doublure et l' endroit.

Enfiler la doublure telle quelle (endroit vers l' extérieur) sur l' envers de la forme des carrés:

                

Une fois les 2 parties bien positionnées, épingler tous les bords et fermer à points invisibles.

  Quand le tour est fermé, il n' y a plus qu' à retourner l' ensemble...

 

... et à le décorer.

      

Il y aura d' autres applications de cette technique simple à réaliser, même pour des débutantes.                 

                

Repost 0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 05:00

Lundi 26 Août:

Je suis assez fière de moi, même si je reste modeste...

Je préparais les vidéos de cet été en me disant que mon Bill Gates à moi me serait bien utile pour me les "convertir" de façon à les publier sur mon blog. Pour cela, il faut évidemment passer par un site spécialisé ("votre métro"), s' y abonner et suivre des instructions plus ou moins inaccessibles pour la novice que je suis.

Ne sachant pas quand Yann passerait, je me suis prise par la main et en posant des  questions sur la toile, j' ai testé des réponses, plusieurs, et pas forcément celles qui convenaient, jusqu' à la bonne.

Et puis j' y suis arrivée. Restaient quelques soucis de diffusions et de code "htlm" vite résolus en faisant des tests d' envoi.

Je suis donc prête à faire de beaux (enfin j' espère) articles sur que j' ai vu en Vendée.

Après tous ces efforts, j' étais en position "relax" quand la sonnette de l' entrée a retenti. C' était Yann!

Raté, j' ai tout fait toute seule, nananère!

J' en ai quand même profité pour lui demander de me faire passer le niveau du jeu des cochons qui me bloquait depuis 15 jours.

 

Mardi 27 août:

Le temps ayant l' air de se maintenir, je propose et j' insiste pour attaquer le chantier de démolition de ce qui fut autrefois un mini - bassin, remplacé ensuite par un bosquet avec un rosier. Ça prenait une place folle et on se piquait régulièrement aux ronces.

En moins d' une heure le bassin était retiré, la terre replacée et bien tassée et les graines de gazon semées. Reste à passer la tondeuse et à regarder pousser l' herbe. Le jardin va retrouver une nouvelle apparence.

Pounet est en mode" jardinier"! Il a taillé le forsythia! Ce qui s' appelle tailler! Il en reste environ 60cm. Y' a plus moyen de l' arrêter.

 

Mercredi 28 Août:

Mon jardinier continue: il démonte le bac qui servait de potager, il taille tout ce qui dépasse. Le cerisier n' a qu' à bien se tenir car il risque de ne pas y échapper.

Moi je m' occuppe à préparer des articles sur les vacances ou plutôt sur ce que nous sommes allés visiter. Ce n' est pas simple car je voudrais en montrer le maximum .

Je vais faire comme un feuilleton, avec des "".

 

Jeudi 29 Août:

Après un tour à la déchetterie pour y laisser les tailles d' arbres et le vieux bassin, direction le magasin de loisirs créatifs pour trouver des feuilles de cartons.

Je vais me lancer! Pour l' instant je prends juste mon élan... J' ai aussi pris des peintures et des pinceaux neufs. Et comme je suis tombée dessus par hasard, j' ai même acheté des feuilles de transfert, mais ça ce sera pour plus tard.

A peine rentrés à la maison, une amie passait avec son mari m' offrir des petites choses: des mini - pots de confiture de mûres avec un sac "que pour moi" (a voir bientôt) et un autre superbe gros cadeau... Du coup nous avons déjeuné tous les 4 sur la terrasse.

 

Vendredi 30 Août:

Je bascule entre mes essais de cartonnage de maisons, et la rédaction d' articles sur les vacances.

Journée calme et studieuse.

 

Samedi 31 Août:

Presque la même qu' hier...

Impossible de trouver mon classeur du Bocal! C' est là où j' avais les adresses des futures Grenouilles. L' aurais - je laissé au Bocal dans une armoire? Peut être confié à une amie?

J' ai quand même réussi à établir un planning 2013/2014.

 

Dimanche 1er Septembre:

J' ai retrouvé mon classeur, je sais où il est!!!! Je le récupèrerai mardi. Ouf, je ne cherche plus.

Je passe à autre chose: je suis toujours curieuse de pubs à la télé. depuis quelques temps l' idée de leur "album photos" me titille. Je vais tester et voir ce que je peux en faire. Ben c' est pas si facile, mais une fois compris le système, c' est amusant. Le tout c' est de trouver le sujet et le nombre minimum de 24 pages que je trouvais petit, à l' usage c' est déjà beaucoup!

Je réalise aussi que je n' ai pas touché une aiguille depuis....fin Juillet sauf 1/4 d' heure mi - Août pour construire 3 malheureux blocs pendant une averse!

Promis, mardi je m' y remets.

"Septembre se nomme le Mai de l' automne".

Dicton

 

Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 05:00

En Août, l' une de nous n' a pas reçu l' ATC commune. C' est la 1ère fois qu' un désistement se produit alors que l' échange est déjà commencé.

Ne voulant pas laisser l' une de nous sans recevoir son courrier mensuel, je lui ai offert ma 1ère ATC timbrée:

J' en suis d' autant plus heureuse que, moi qui reçois toutes les photos avant leurs destinataires, j' avais pu apprécier le travail qu' aurait pu recevoir celle qui a abandonné en route, jusqu' au moment où le facteur l' a déposé dans ma boîte!

 .

Merci Roselyne pour cette merveilleuse surprise qui m' a beaucoup touchée.

Repost 0
Published by Mimi
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 05:00

Je suis toujours impressionnée par les réalisations de mes amies et des bloggeuses que je découvre sur la toile. Je parle des merveilles qu' elles créent en cartonnage. Je ne me lance pas car je n' ai pas le matériel et surtout pas leurs talents.

Pourtant voici une petite chose qui m' a interpellée sur un blog et que j' ai voulu reproduire à ma façon en m' en inspirant:

Toutes les fenêtres ont des volets, il y a des "vitres" et des rideaux de dentelle pour chacune. Le toit est recouvert de tissu, et la porte reste fermée malgré sa jolie poignée.

Petit début timide, mais début quand même! Non...?

Repost 0
Published by Mimi
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 05:00

Toujours autant de soleil et de ciel bleu, malgré un petit épisode de bruine dimanche 18, et une averse de quelques minutes lundi 19 matin.

Nous avons partagé une journée dominicale avec une Choupette vendéenne, toutes contentes de nous retrouver.

Et puis mardi, c' était une incursion dans mes souvenirs d' enfance avec mes cousins à La Rochelle. Nous avons revisité la ville, j' ai retrouvé l' endroit où Papa achetait son tabac au coin de la rue Saint Yon, on est passé devant l' Hôtel de Ville détruit par le récent incendie. Les rues autrefois envahies par les voitures, sont toutes devenues piétonnières, on se perd dans les ruelles, on s' arrête sur les placettes ombragées, on redécouvre la ville autrement. J' ai même pu admirer les toits de tuiles brunes de la ville, vue d' en haut, depuis la grande roue installêe au vieux port.

Un truc incroyable nous est arrivé!

Après avoir déjeuné tous ensemble au restaurant de l' aquarium, nous avons pris le petit bateau navette pour aller directement au vieux port.

À peine avions - nous débarqués sur le quai, Pounet s'étonne:"On dirait mon fils..."

Dans le même temps, la voix de Pounet intrigue qui... Yann!!!

C' était bien Yann en balade imprévue à La Rochelle, avec Séverine et leurs amis, dégustant des glaces!

Depuis mercredi ce sont les grandes marées. J' en ai profité à fond, passant des heures dans l' eau, me faisant chahuter par les vagues et les cailloux qu' elles font rouler.

On est jeudi, et tout à une fin, même les vacances. C' est déjà le moment de penser à reremplir les valises, à fermer la tablette, à faire sécher les maillots de bain et les serviettes. Il faut songer à reprendre la route, comme tout le monde...

 

Vendredi 23 Août:

On a pris la route tôt ce matin et on a rencontré le brouillard sur environ 40km. le soleil, pourtant levé, n' arrivait pas à percer le ciel.

Photos prises vers 8h15 ce jour, sur l' autoroute A 87 à la hauteur de La Roche sur Yon

Après un peu moins de 5h de route, nous voilà arrivés, sans avoir rencontré le moindre bouchon et avec pratiquement aucune circulation, même aux barrières de péage. Nous avons retrouvé la maison, un jardin assoiffé et une minette débordante de câlins, de ronrons et d' envies de jouer.

La lessive et les courses attendrons demain. Pour l' instant c' est léger rangement et relax.

 

Samedi 24 Août:

Le temps des vacances est parti... Ce matin il fait gris, le soleil est très timide, mais il revient.

Aujourd' hui on prend notre courage à bras le corps et on part en course: le frigo crie famine...et nous aussi.

Je profite du soleil pour faire une lessive.

 

Dimanche 25 Août:

Heureusement que nous sommes rentrés et que le temps du jour est aujourd' hui! Il pleut, et il a plu toute la journée. En comparaison avec les températures de ces dernières semaines, même avec 22° dans la maison, je supporte mon survêt' et Ficelle se cache sous sa couverture. Y' a plus qu' à comater devant les séries télé.

Je trie les photos des vacances, je sélectionne les vidéos et je cherche comment les mettre sur le blog... Si quelqu' un sait faire, je suis preneuse de la technique.

« Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble.

Nous sommes comme les grains de sable sur la plage,

mais sans les grains de sable la plage n'existerait pas. »

 Bernard Werber

 

Repost 0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 05:00

Ce n'est pas un vrai article, c'est juste paske je suis sur la route du retour et que ma tablette est rangée...

Promis, je tâcherai d' écrire dés l' arrivée à la maison.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Repost 0
Published by Mimi
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 05:00

D' abord c' est un souffle puissant mais intermittent qui se fait entendre. Puis c' est le silence. Et d' un seul coup, elle est là, juste au dessus du sapin du jardin!

Le temps de prendre la photo, elle passe déjà au dessus de la maison des voisins.

Elle est si bas qu' on peut parler avec les passagers:

Et puis encore un souffle d' air chaud et elle s' éloigne vers la Loire et ses chateaux.

 

D' habitude on en voit beaucoup plus, en vol groupé, et tous les jours, soit au lever du soleil, soit à son coucher. Cet été, nous n' en avons vu que 3 fois en vol solitaire, mais une seule aussi bas et près de nous.

Un tel voyage me fait paradoxalement à la fois envie et peur...

Pourtant que ça doit être beau tout là haut...

 

Repost 0
Published by Mimi - dans La Papotière '
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 05:00

Nous voila arrivés depuis samedi. Il y avait du monde bien sûr, mais juste un bouchon de 6km à la hauteur du péage d' Angers. Il faut quand même reconnaître qu'il il y avait autant de voitures dans le sens des retours que dans le nôtre, celui des vacances.

Bon, la Vendée c' est bien mais.... Les plages sont inabordables et inaccessibles! J' ai compté 1km600 de voitures garées avant de deviner le sable de la plage derrière celui des dunes. Et c' est partout comme ça.

Coté "cottage" je dirai : peut mieux faire. Pour les enfants, c' est parfait, mais côté logement, c' est petit très petit. Assis aux toilettes, les épaules touchent presque les murs: largeur 80cm.

Restons positive, le ciel est bleu, le soleil tape très fort et la mer est chaude. Je profite de la plage, l' eau est presque chaude l' après - midi, mais il faut faire attention où l' on met les pieds car il y a des rochers et des cailloux partout: j' en ai fait l' expérience.

À part ça, la côte ressemble à toutes les côtes, (sauf en Bretagne!) elle est remplie de grands immeubles en bord de mer, il y a les mêmes files de voitures qui cherchent une place pour se garer et aller étaler les quelques cm2 de serviettes de leurs propriétaires. Pas la moindre petite crique à découvrir, déserté ou pas...

Vendredi, nous avons chaussé nos pieds confortablement (du moins le croyais - je) et nous sommes partis visiter Le Puy du Fou. "Le Puy du Fou, c' est fou!!!!!!!!!!". J´ en reparle bientôt. Juste une confidence: mes chaussures  sont du 38 et mes pieds sont rentrés vers 2 heures du matin avec un bon 40!

 

Encore un truc à vous dire: j'arrive à me connecter avec la tablette, et je peux rédiger ces quelques réflexions et répondre à vos commentaires qui, eux aussi, sont accessibles. Alors n' hésitez pas, lâchez - vous, j' aime vous lire!

.

« Sur la plage, à marée basse tout ce qu’on ramasse bouge. »

 Kaga No Chiyo

 

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 05:00

En balade dans la campagne tourangelle, il suffit de regarder et l' on découvre de jolis paysages.

Tout d' abord en plongeant vers le bas, au détour d' un virage:

Voici le lavoir situé en contre - bas du Chateau de Montpoupon, en Indre et Loire. Un réseau de ruisseaux circule tout autour et dans les jardins de Montpoupon mais impossible de savoir lequel passe là: il y a le ruisseau du Moulin Brouillon, celui de Chézelles et l' Aigremont. Je ne sais pas ce qu' est le petit édifice conique à droite, près du pont, et c' est dommage.

En se retournant et en relevant le regard, le chateau s' offre du haut de son promontoire:

A l' époque carolingienne le clan germanique des Coin, décide de s' établir sur un piton rocheux : Mons Coin Coin... qui deviendra Montpoupon beaucoup plus tard.

Laissé à l' abandon après la guerre de Cent Ans, il est reconstruit en style Renaissance et est ajoutée la poterne d' entrée.

Il est aujourd' hui privé mais visitable. La même famille y vit depuis 1857.

~~~~~~~~

En reprenant la route, on arrive à Montrichard (le T se prononce). J' aime beaucoup cette bourgade posée sur le Cher où a été aménagée une plage où j' allais gamine, bien avant Paris -Plage!

Levant la tête, on devine le chateau médiéval qui domine la ville, et qui fut partiellemnt détruit par Philippe Auguste:

.Il y a d' autres jolies photos à faire:

A gauche l' escalier qui monte au chateau, et à droite, le parc del' Hotel d' Effiat, rue Porte au Roi avec un superbe ginkgo biloba (arbre aux 40 écus).

Moi qui n' aime guère marcher, j' aime me promenner dans les ruelles.

Dans la rue Nationale, la rue commerçante et en partie pietonnière, on trouve quelques maisons à colombages:

Une pause pour se désaltérer s' impose, sur la jolie petite place ombragée Barthélémy Gilbert au coin de la rue, avant de rentrer à la maison, en attendant d' autres promenades.

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes balades.
commenter cet article

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.