Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 05:00

Je reprends enfin cet abécédaire mis de coté. J' avais commencé mes 3 premières lettres que vous pouvez relire là pour le A, puis le pour le B, et enfin le D par lequel j' avais commencé cette aventure.

Il manque le C , j' y arrive.

Mais mon absence est fut motivée par le manque d' autres mots d' amibloguinautes... J' ai même créée une communauté " Des lettres et des mots" qui n' a pour le moment qu'une seule adhésion , celle du blog de Volsul, qui est sur la même plateforme que moi. Je ne sais pas comment les blogs des autres sites peuvent adhérer à ma communauté, mas j' espère qu' une solution viendra et que je pourrai les valider.

Donc

C comme...

C comme...

« Le coeur n'a pas de rides, seulement des cicatrices. »

Roger Vrigny

Coeurs. Les coeurs que je collectionne, j' en ai dans mes 2 maisons, en objets de décoration, sur des coussins faits par mes p' tites mains. En fouillant dans les pages du blog, on les retrouve...

Chat. Ce sont putôt des minettes chez nous. Ficelle est la 4ème après Nana toute noire et sauvage, Tara chartreuse la seule choisie sur "plan", Titi angora noire et blanche, récupérée paske trop habituée au jardin quand ma fille a déménagé à Paris, et Ficelle moitié chartreuse arrivée à l' improviste dans les bras de Yann.

Chien. Bien que je sois plus "chat" que "chien", je ne peux pas ne pas évoquer le souvenir de Mimine qui a partagé nos vies 2 fois 8 ans. Un amour de petite bête. Et avant elle il y avait eu chez mes parents, Sirius et Romulus, même race, même tendresse.

Couleurs. Je les aime vives et chaudes, le rouge surtout. Mais pas le violet!

Coussins. J' aime en faire, en offrir, en mettre partout.

Chirurgie. La partie de mes études que j' ai préférée paske pleine d' un certaine optimisme.

Commentaire.: Certains articles de blogs me font rêver qui en récoltent des dizaines à chaque fois. Moi aussi j' aimerais en avoir... P' ête pas autant mais un peu plus que 3 ou 4. Quant à mon alphabécédaire, ce sont les mots de mes lecteurs que je voudrais voir aussi!

Promis, rendez - vous bientôt pour mon E.

C' était le     de
 

Repost 0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 05:00

Voilà une semaine qui se termine sans les grosses chaleurs. Il pleut la nuit, il y a même des orages, mais les journées sont agréables bien que légèrement couvertes.

Le début de la semaine a mal commencé: Yann partant pour quelques jours au bord de la mer, s' arrête à un feu rouge et patiente. La voiture qui arrive loin derrière à vive allure, ne s' arrête pas!!!!

La roue de secours et les valises ont protégé Séverine assise à l' arrière...Le train arrière a avancé, il n' y a plus de coffre ni d' ailes. Ils vont bien mais la voiture part à la casse.

Ils ont quand même pu passer 5 jours sur la côte atlantique et se remettre de leurs peurs rétrospectives.

Nous, nous avons reçu des amis à dîner et ils m' ont offert une magnifique orchidée qui rentrera avec nous à la maison.

Et j' ai fait "un après midi cours de patch" avec cette amie qui en mourrait d' envie depuis qu' elle s' y était essayée il y a une dizaine d' années, sans jamais retoucher à ce qu' elle avait commencé. Maintenant c' est en bonne voie.

J' ai reçu encore quelques cartes, ce qui m' a permis de faire le point dans un article récent. Du coup de nouvelles lectrices se manifestent et j' en suis ravie et touchée. Je les remercie toutes de leurs précieuses aides. Je referai un point fin Août après mon retour à la maison.

Et puis nous avons ouvert un magnum de Vouvray vieux de plus de 35 ans et l' avons testé avec nos amis viticulteurs. Impressionnant de goût et de couleur, plutôt sec mais encore très pétillant. C' était un risque. Serait - il encore buvable ou pas? Il était très bon, nous l' avons dégusté autour d' un buffet d' amuse bouche qui nous a servi de déjeuner. Un pur moment: merci Papa ♥!

J' ai fini mon patch d' écailles, il rentrera aussi à la maison. Il n' a pas encore de nom mais ça ne saurait tarder. J' en ai commencé un autre, qui, contrairement à d' habitude, ne pose pas de difficultés pour le centre, mais qui a ses 4 bordures uniquement faites de triangles. Il y a environ entre 34 à 44 morceaux pour chacune d' elles, dans 5 tissus différents: un vrai challenge.

Dimanche, c' est devenu une habitude, nous allons à une brocante, cette fois - ci celle de Blois.

J' ai craqué! J' ai évité un sacrilège! Au fond d' un stand j' aperçois une broderie chinoise. En m' approchant je découvre un panneau d' 1m sur 50 cm de soie safran brodée aux fils de soie représentant des tas d' enfants. Je ne pouvais que craquer! Ce panneau était agrafé et cloué au travers de la soie sur un support de vieux calendriers d' entreprise! Bien sûr dés que l' on est rentrés, Pounet l' a délicatement libéré de ses attaches, je l' ai roulé et il rentre à la maison où je le ferais encadrer. En l' observant de plus près, outre les broderies, toutes les parties purement couture comme les bordures et le biais du tour, sont cousues elles aussi à la main.

J' ai aussi trouvé un pique fleurs en verre sur une coupe en argent, une cuiller à sauce faite de cuivre jaune et rouge ainsi qu' une ancienne casserole à nourrice avec un long manche gravé de marguerites.

Encore une semaine de fini, j' espère encore de belles surprises dans ma boîte aux lettres pour ces prochains jours.

“ On fait des découvertes en cherchant et des trouvailles par hasard.”

Joseph Joubert

Repost 0
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 05:00

Et voilà, un nouveau petit patch enfin fini. Il a été totalement monté à la main et c' est moi qui l' ai quilté!

Il mesure 75 cm de coté.

Depuis le temps que je vous parlais de mes écailles, les voici de plus près:

J' ai bâti les arrondis avec un fil hydrosoluble, avant de les appliquer sur le rectangle . Le quilting suit la courbure des écailles sur ces mêmes rectangles. Il a fallu "calculer" pour que les tissus de l' écaille et du rectangle ne soient jamais semblables, ni côte à côte.

Un autre détail d' un des carrés du milieu et du quilting qui suit le motif du dessin:

Pour finir, une vue d' ensemble du dos et des points de quilting, prise à l' ombre du saule pleureur:

A peine terminé que j' en ai commencé un autre, avec beaucoup de rouge!

J' avais découpé tous les morceaux avant de partir mais je pensais ne pas avoir le temps de le commencer. Et ben si!

Je vous en reparlerai bientôt...

 

 

Repost 0
Published by Mimi - dans Mes patchs
commenter cet article
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 05:00

Comme promis je vous montre où j' en suis

Voici en premier la carte de mes départements. Ceux en blanc me manquent toujours.

 

 ¨

Pour être plus clair:

 

Et la carte de mes régions

J' ai les grises, pas les blanches.

Et dans les régions au dessus, là il me manque beaucoup de départements...

J' ai ceux en  rose, pas les blancs

 

Il y a aussi les départements d' outre mer qui sont également des régions à part entière; Je ne les collectionne donc qu' une seule fois.

Merci à vous toutes et tous qui m' aidez à compléter ces collections.

 

Repost 0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 05:00

Booooooo!!!!!! Quelle semaine!

Je viens de finir un livre commencé au début du mois et économisé pendant ces 31 jours. Ce n' est pas que j' aime les romans policiers, non, je n' aime vraiment pas. Mais il y a de cela 2 étés, j' ai suivi les conseils d' un libraire qui parlait d' un livre qu' on ne pouvait pas lâché. Je confirme!! Je ne l' ai pas lâché avant la fin.

Et j' ai découvert un écrivain qui tricote les fils du suspens comme les cotons prisonniers des fuseaux de bois d' une dentelière. Il manie les faits, les énigmes, les indices, les pistes, ,les coïncidences, les preuves, les évènements, les évidences qui n' en sont pas, ou pas encore, ou plus du tout, au fur et à mesure de la lecture. Cet auteur c' est Michel Bussi.

Le 1er livre lu était "Un avion sans elle." dont l' action se déroule en partie à Paris et dans le Jura. On est tenté moi tout au moins, de vérifier la véracité de l' évènement phare du livre. J' ai conseillé depuis à des amies de lire ce roman et elles ont apprécié.

Le 2ème "Les Nymphéas Noirs." se passe à Giverny presque chez Claude Monet. Là j' ai failli m' y perdre mais la fin est tellement inattendue qu' il faut persévérer.

Quant au 3ème que je viens de finir, "N' oublier jamais." un seul mot me vient: FABULEUX. L' action se situe en Normandie et va de rebondissements en rebondissements.

Ces romans ne sont pas policiers à proprement dit, mais ce sont plutôt des enquêtes menées afin de trouver l' énigme d' un "fait divers".

Essayez, c' est le seul conseil que je peux vous donner. Moi j' attends de trouver un autre roman du même auteur.

A part lire, j' ai aidé Pounet à "ranger" le garage en faisant du grand vide. La déchetterie nous a vus au moins 4 fois cette semaine. J' ai fait ressortir des "oubliés" du fin fond du garage la belle horloge s' amincissant du haut vers le bas et qui sonnait si joliment les heures de mon enfance dans la maison de ma grand ' mère. Elle n' attend plus que ses cordes et son calage dans l' entrée de la maison. On a aussi fait réparé la "pendule de notaire" dont une minuscule pièce usée par le temps, avait fini par casser.

Coté couture, je termine mon quilting, il ne me reste que quelques écailles à faire et à ourler le tour. Je vous montre ça très vite.

J' ai reçu des cartes postales, ma, non mes 2 collections avancent bien: les départements sont presque complets: pour la 1ère, il ne m' en manque plus que 18.

Pour les départements des régions, là c' est beaucoup plus...48!

Quant aux régions j' en ai 6 sur 22 plus 2 d' outre mer.

Je mets mes cartes à jour et je vous montre ça bientôt.

Et puis nous sommes allés voir, ou plutôt surprendre la fille d' anciens voisins qui se mariait cette semaine et qui habite à moins d' une heure de notre campagne. Que d' émotions! Nous avons retrouvés aussi sa maman et 2 de ses 3 sœurs. Nous nous étions tous perdus de vue depuis plus de 20 ans. Séquence souvenirs!

Et voilà une semaine en 1/2 teint météo, du gris, un peu de bleu, beaucoup de blanc, du vent frais, quelques rayons de soleil... Ça nous change de la canicule de ces dernières semaines.

Ce dernier dimanche renoue enfin avec l' été et le climat qui va avec! Enfin! Ficelle chasse dans le jardin, elle a attrapé un petit mulot qu' elle a ramené dans le salon et qu' elle a laissé s' échapper! Heureusement il a retrouvé le chemin de la sortie paske Ficelle, elle, était partie se reposer!!!

Une grande balade matinale nous a conduit à une brocante et là on a trouvé un stand de cartes postales inouï. Je n' en avais jamais vu autant. On a fouiné plus d' une heure et 1/2 aidés par les 2 messieurs qui les vendaient. Maintenant je n' ai plus qu' à les trier et à remplir mes 2 collections. Je crois que j' ai aussi penser aux copines...

Il y aura une mise à jour complète avec cartes et liste publiée mercredi 5 Août sur le blog.

“Ne plus se souvenir, c'est peut-être ça, vieillir.”

Jean-Marie Poirier

Repost 0
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 05:00

Cette semaine le temps s' est un peu calmé. Ce n' est pas qu' il fasse mauvais, non, c' est juste que la chaleur est tombée surtout ce week - end. Le soleil est toujours là, il brille quand le vent fort pousse les gros nuages quelques fois gris foncé.

Comme le Tour de France était au repos mardi, nous en avons profités pour aller voir une petite exposition.

On a même découvert Suèvres, un joli village qui ne compte pas moins de 15 moulins, 6 châteaux et des lavoirs!

Au retour j' ai enfin pu aller dans une boutique de loisirs créatifs repérée il y a des années sur la route du retour sur Paris du temps où l' on ne prenait pas l' autoroute. J' ai acheté 1m de tissus (4€50 le m) pour faire des ....chuts pour des .....!

J' ai bien avancé mon quilting, en "regardant" d' un seul œil la télé au moment ou je tire l' aiguille. Il ne me reste que 3 cotés d' écailles à finir.

Le cartel de mon arrière grand - père, a cassé une minuscule pièce de son mécanisme! On est allés voir un spécialiste qui n' avait pas la pièce . Du coup, on va directement chez un horloger. Réponse vendredi prochain.

Ça a donné des idées à Pounet qui va essayer de remettre en marche 2 pendules de parquet que j' entendais sonner quand j' étais gamine. Souvenirs...

Vendredi surprise! Nancy a pris le train pour venir passer le week - end avec nous. Week - end spécial pour moi, j' aurai une bougie de plus à souffler...

Samedi atelier ongles avec Nancy, et sursaut général en voyant la porte d' entrée s' ouvrir sur Yann qui lui aussi vient fêter mon anniversaire avec un énorme bouquet d' arums et de lys.

Dimanche, c' est mon anniversaire et j' embarque tout le monde, Pounet Nancy et Yann tous volontaires, à la brocante. Je dois avouer qu' ils l' étaient un peu moins à l' heure du départ:8h30... Il faisait 12° et le ciel était menaçant.

Bilan un canard médical et une carte postale. Et le thermomètre remonte à 20°, la pluie est encore loin , le soleil encore plus!

Journée en famille avant le retour des enfants vers Paris et sous la pluie qui tombait depuis midi.

 

"Il y a toujours quelque chose en nous que l'âge ne mûrit pas".

Jacques-Bénigne Bossuet

 

Repost 0
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 05:00

...De toutes sortes!

Papier machine, papier de soie, papier de riz, papier d' argent, papier monnaie, papier chiffon...

Ah celui là je ne le connais pas.

Moi avec le papier, j' écris. De temps en temps aussi je le plie, mais mon art de l' origami s' arrête au pliage du bateau et de l' avion.

Et puis il y a des artistes qui font des merveilles avec du simple papier imprimé.

Pas loin de la maison, à Suèvres, "La Nouvelle République" annonce une exposition au Moulin de Rochechouard.

C' est un des jolis moulins de ce village, avec une belle roue à eau qui fonctionne.

Mais le rapport avec le papier, me direz - vous? J' y viens!

Au 2ème étage, Emilie Cousin présente ses oeuvres:

On est instantanément éblouis par une série de fleurs fragiles, juste tenues droites sur un socle par une mince tige de fer. On les croirait en nacre, le papier étant légèrement brillant.

Mais ce n' est qu' un début...

Un chausson de danse que l' on croirait en doux tissu!

Un escarpin "Points et Pois" pour sortir le soir,

Une jolie "Mule Victoire" d' intérieur.

Et je n' ai pu que craquer devant ça:

Une tasse à "Thé d' Automne" ! De plus près.

Ne dirait - on pas une tasse en porcelaine? Et tout cela n' est fait qu' avec du papier journal trempé, mis en forme séché et peint, y compris ce que l' on pourrait prendre pour du fil de fer!

Sur un petit rocher recouvert d' herbes pousse une tige aux feuilles rougies par la saison, et des gouttes de pluie tombent dans la tasse décorée à l' or fin.

Cette artiste peint aussi de superbes aquarelles, mais ce sont surtout ses sculptures de papier qui m' ont attirée.

Petite exposition mais avec de vraies merveilles de délicatesse et de minutie.

Allez voir là: http://www.emiliecousin.com/accueil.html

 

Repost 0
Published by Mimi - dans La Papotière
commenter cet article
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 05:00

On a fété comme il se doit et comme le veut la tradition, l' anniversire de Pounet avec le relais autour de la maison jusqu' à pas d' heure, en chantant à tue - tête.

Mardi, la maison est vide, ils sont tous repartis après le défilé du 14 Juillet regardé à la télé au fur et à mesure des réveils de la bande.

Le mot d' ordre de ces derniers jours, que dis - je, de ces dernières semaines, c' est canicule!

Ici en Touraine nous montons jusqu' à 38°, on se calfeutre dans la maison, volets et fenêtres fermées et on est "au frais" à 28!

Quand on monte se coucher comme jeudi soir, alors que le soleil est parti à l' Ouest, on a encore 32° dans la chambre...

Depuis vendredi on guette le ciel qui n' est plus immensément bleu. On apprécie les moutons blancs qui s' y promènent, et le mercure est repassé sous la barre des 30°. On respire.

Je viens de résoudre une énigme vieille de près de 16 ans. Elle datait du temps où Yann était en fac de cinéma. Je cherchais avec lui le titre d' un film italien en noir et blanc que j' avais vu gamine et qui m' avait "marquée". Le seul souvenir que j' en avais c' était qu' il fallait poser un toit sur un "habitat" d' un bidonvile avant le matin sinon il était rasé, laissant les occupants sans abri.

Et ben, je l' ai retrouvé! J' ai dû juste mettre les bons mots magiques dans le moteur de recherche et en moins d' 1/4 d' heure, paf! Je l' avais!

Yann n' a plus qu' à me le trouver en DVD pour que je le revoie.

Semaine où je n' ai pas écrit d'article, pas de matière... Et je crois bien que ce sera la même chose pour la semaine qui arrive...

 Par contre j' ai avancé mes cartes postales. J' ai reçu de Penkie 2 jolies cartes de la France plutôt humoristiques, des tas de jolies cartes de la part de Fuchsia et nos amis d' outre - mer m' ont envoyé celle de leur île de La Réunion.

Il va falloir que je réfléchisse à modifier mon planning de patch. Ben oui pask' il faut m' expliquer pourquoi ma phase quilting tombe toujours l' été.

C' est vrai que je ne quilte pas beaucoup, mon amie Catherine me fait ça bien mieux que moi et je lui laisse mes tops dépassant le m².

Là j' ai un joli top, avec un beau sandwich, et des tas de points de quilting à coudre. Et avec la température actuelle, ben c' est pas de la tarte!!! Surtout au milieu. Ça colle, ça tient chaud, faut tournicoter le patch sans arrêt car c' est comme un médaillon, avec des lignes concentriques et continues sur les 4 cotés, mais je finis par avancer quand même. J' oserai même dire que j' en vois le bout.

Samedi le ciel est "couvert", et dans la soirée il pleut! Enfin! Ça rafraîchit...un peu. La nuit de samedi à dimanche, il y a eu un orage terrible vers 23 h. Mais il faisait toujours chaud.

Dimanche, une petite brocante sous un ciel gris avec seulement quelques rayons de soleil qui passaient entre les nuages. J' ai dépensé 0€30! Et j' ai trouvé 3 cartes départementales!

Du coup après midi studieux à ranger mes classeurs.

 

« Personne n'a jamais vu un 14 juillet raté. Sauf le premier, naturellement... »

Claire Gallois

 

 

 

Repost 0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 05:00

Jour férié aujourd' hui mais aussi jour de mon boulet.

Installée dans le jardin, sur une chaise longue, sous le parasol, j' ai donné un p' tit coup d' accélérateur à mon boulet. J' ai fait un double rang de chacune des 5 couleurs de rubans:

Je suis allée du vert de Juin jusqu' au vert de Juillet!

Pas mal, non? Il ne reste que peu de bandes dans mon panier. Je crois que je peux faire encore 3 séries complètes de couleurs...

Il mesure 50 cm de large, ça ça ne bougera pas, et en hauteur, j' en suis à 40 cm pour l' instant.

On verra avec la suite à quelle hauteur j' arrive.

 

Repost 0
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 05:50

Après cette dernière semaine difficile tant par la chaleur que psychologiquement, nous prenons à peine le temps de retrouver nos marques, et au petit déjeuner, on décide de partir à la campagne le plus vite possible.

Juste le temps de préparer trois quatre trucs, de charger la voiture, d' attraper Ficelle et à 10h30, on prend la route, sous le soleil toujours...

Et puis, une fois arrivée, je m' installe à  la Kabane avec mon matériel. J' ai de quoi faire: un patch coupé à monter, un autre à quilter et des papillons à créer. J' ai tout sauf... ma trousse de couture!!! Pas la moindre aiguille, ni de fil à quilter...

En attendant d' aller chercher ça à Blois, je trace au moins les lignes de quilting, ça occupe et je trouve qu' il y en a beaucoup, trop même...!

Quoi d' autres? J' aide Pounet à monter son nouveau barbecue et il y a des tas de pièces. C' est un truc géant! Au bout de 2 heures, il prend forme mais c' est loin d' être fini.

Depuis 2 jours, chaque matin une carte postale m' attend dans la boîte aux lettres. J' ai emmené mon classeur de départements avec moi, il est énorme et ma carte de France se remplit petit à petit. J' ai fait une mise à jour dernièrement.

Déjà la fin de semaine arrive avec les enfants leurs moitiés, les amis et un programme des journées d' anniversaire où le temps va défiler trop vite.

On va inaugurer le gros, l' énorme barbecue de Pounet, son cadeau. Sûre qu  "ils " vont "se battre" pour l' essayer: "ils" ce sont les hommes de la maison.

Je ne croyais pas si bien dire: il n' y a eu que Pounet qui n' y a pas encore touché!!!

La " tradition" du relais olympique, "torche" en main autour de la maison n' a pas manqué de nous provoqer des éclats de rire, on a chanté à tue tête et très faux jusque tard dans la nuit chaude du jardin.

Et puis des balades à 8 à l' usine de gateaux, des parties de tarot pleines de rires et de bagarres.

Bref, ce fut un week end comme je les aime.

"Il faut s'efforcer d'être jeune comme un Beaujolais

et de vieillir comme un Bourgogne"

Robert Sabatier

 

Repost 0

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.